close

Enter

Log in using OpenID

Mise en page 1 - La Nation Arabe

embedDownload
Oran
Saisie de plus d'une tonne
et demie de drogue en 3
mois, 62 individus écroués
P.12-13
Pour une presse libre, forte et digne
Quotidien national d’information - Samedi 14 mai 2016 - N°936 Prix 10 DA - Site : www.lanation-arabe.dz - Tél-Fax : 041 46-53-25
Grève des conducteurs de train
Saison esvale
Des pertes de 80%
du chiffre d'affaires
quodien de la SNTF
Pas de concession
de plages
au privé
P.03
P.03
Coup dur pour les souscripteurs de logements AADL 2
Les prix augmenteront de 20%
P.03
Le ministre de l'Habitat, de
l'urbanisme et de la ville,
Abdelmadjid Tebboune, a
indiqué jeudi à Alger qu'il a
été décidé d'augmenter les
prix de vente de logements
destinés aux souscripteurs du
programme AADL 2 (2013)
soulignant que l'augmentation atteindra 20%, tout au
plus, du coût initial.
Oran
Sidi El Bachir
Des pré-affectaons
pour les familles
du bidonville
Les services de la daïra de Bir El Djir ont
procédé en fin de semaine dernière à une
opération de distribution de 1510 pré-affectations au profit des familles habitant le
bidonville de Sidi El Bachir et recensé, lors du dernier dénombrement organisé
en coordination avec les services de wilaya en octobre dernier.
P.05
Face à la carence en
main-d’œuvre locale
Des étrangers
recrutés sans
permis de travail
Absence de permis de travail pour la main-d’œuvre
étrangère, expiration du permis, non-conformité du
permis avec le poste occupé sont parmi les infractions
relevées par les contrôleurs de l’Inspection de travail. P.05
2
Samedi 14 mai 2016
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Enseignement supérieur
Délivrance des visas aux
Algériens
100.000 places pédagogiques et 55.000 nouveaux
lits pour la prochaine rentrée universitaire
Lamamra qualifie les
propos de l'ambassadeur
de France en Algérie de
"malheureux"
Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, a
annoncé à Alger que quelque 100.000 places pédagogiques et 55.000 lits seront réceptionnés
pour la prochaine rentrée universitaire.
"Sur le plan matériel, le secteur est prêt pour la prochaine
rentrée universitaire", a indiqué le ministre lors d'une
séance plénière du Conseil de
la nation dédiée aux questions
orales précisant que quelque
100.000 places pédagogiques
seront réceptionnées pour
porter le nombre global à prés
de 1,5 million de places.
55.000 nouveaux lits seront livrés au secteur, a ajouté M.
Hadjar assurant que la ren-
trée universitaire se fera dans
les meilleures conditions, notamment pour ce qui est
structures. Concernant les
inscriptions universitaires, le
ministre a rappelé qu'à partir
de la prochaine rentrée universitaire la fiche des voeux
comportera six choix au lieu
de dix. La détermination des
moyennes d'accès à des spécialités telles la médecine et la
pharmacie n'est pas du ressort du ministère, a-t-il sou-
tenu par ailleurs. "Nous n'arrêtons pas les moyennes d'admission aux spécialités, elles
sont fonction des places et des
postes budgétaires", a encore
expliqué le ministre. A une
question sur le concours de
recrutement organisé chaque
année, M. Hadjar a fait état
de 300 postes vacants, chaque
université organise avant
chaque rentrée selon ses capacités. Sur un autre thème relatif à la découverte d'un médi-
cament antidiabète sujet
d'une polémique dans les
nombre de titre de la presse
nationale, le ministre affirmé
que "toute invention dans le
domaine médical doit suivre
une procédure pour être brevetée et la personne à l'origine
de cette découverte doit se
rapprocher du ministère de la
santé pour soumettre son
produit a des essais cliniques
pouvant s'étaler jusqu'à quatre années". *
Nouria Benghebrit
La qualité des sujets du bac est le meilleur
moyen de combattre la fraude
La ministre de l'Education nationale
Nouria Benghebrit a estimé à Alger que la
qualité des sujets du baccalauréat qui seront basés à l'avenir sur la compréhension
est le seul moyen de combattre la fraude.
Mme Benghebrit a souligné lors une
conférence de presse en marge de sa visite
d'inspection dans le Centre national des
archives de l'éducation que la qualité des
sujets du Bac sera à l'avenir le seul moyen
de combattre la fraude’‘ d'autant qu'ils
seront basés, a-t-elle dit, sur la compréhension’‘.
La ministre a affirmé qu'elle oeuvrera
‘‘progressivement’‘ à se détacher de l'approche par l'apprentissage dans l'élaboration des sujets du Baccalauréat et à se baser sur la compréhension des matières
scientifiques et sur les valeurs morales
dans la formation des encadreurs et des
élèves et ce à partir de la prochaine rentrée scolaire. Concernant le Baccalauréat
2016, Mme Benghebrit a affirmé qu'elle
maintiendra les mêmes dispositions que
Quotidien national d’information
Publié par la SARL LC M mehiaoui
Capital social : 34.652.000.00 DA
l'année dernière, soulignant que le candidat aura deux choix comme par le passé.
La ministre a encore affirmé que les
épreuves débuteront à 8h 30mn au lieu de
8h et les élèves retardataires ne seront
pas acceptés afin d'éviter la fraude. Elle a
rappelé que l'année dernière ‘‘il n'y a pas
eu de fuite des sujets’‘ ce qui démontre ‘‘le
professionnalisme de l'ONEC’‘, soulignant que les sujets ‘‘avaient été filmés et
distribués sur les réseaux sociaux pour
obtenir les réponses’‘.
Elle a ajouté que son département se
réunira dimanche avec les ministères de
la Poste et des technologies de l'information et de la communication, et de la Défense nationale représentée par la Gendarmerie nationale pour examiner les
détails techniques liés aux examens officiels notamment le Baccalauréat. Après
avoir évoqué la campagne de sensibilisation au profit des élèves et de leurs parents sur le danger de la fraude dans les
examens, Mme Benghebrit a indiqué
Gérant
Kellal Abdelhamid
Directeur Général
A.Belbachir
Siège social
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
Email : [email protected]
CCP :007 99999 0000370845 67
Compte: 021 00102 1130000992 13
Directeur de Publication
Ourabah Salem
avoir rencontré récemment des candidats au Bac exclus pour fraude. Mme
Benghebrit a rappelé que la sanction prévue pour cette année consistera en l'exclusion pour une durée de cinq ans de
tout candidat en possession d'un téléphone portable. ‘‘Même s'il ne l'utilise
pas, cela représente une tentative de
fraude’‘, a-t-elle fait remarquer avant
d'appeler à la conjugaison des efforts de
tous pour assurer le succès de cette campagne de sensibilisation. Elle a souhaité
cependant, que ces derniers ‘‘servent
d'exemple’‘ aux autres élèves et puissent
prendre part à la campagne de sensibilisation pour déplorer avoir raté l'opportunité de passer leur BAC. D'autre part et en
vue d'éviter toute erreur dans les sujets, la
ministre de l'Education nationale a souligné la création de deux commissions au
niveau de l'Office national des examens et
concours (ONEC) chargées, à travers un
travail distinct, de l'amélioration du
contenu des sujets. Concernant l'examen
de fin de cycle primaire, elle a précisé que
les élèves passeront leur examen dans
leurs établissements scolaires respectifs,
ajoutant avoir adopté ‘‘une méthode psychologique différente que celle du baccalauréat afin de veiller à l'état psychologique des jeunes élèves’‘. Du 29 mai au 2
juin prochain, 818 515 élèves se présentent à l'examen du BAC dont 549 593
scolarisés et 268 925 candidats libres avec
un taux de 67% de filles. Par ailleurs,
Mme Benghebrit a affirmé que la correction des copies de l'examen écrit du
concours de recrutement des enseignants,
était prévu début juin prochain, soit juste
après les examens officiels.
Bureaux régionnaux
Oran : 041-74-11-11
Aïn Témouchent :0771788137
Mostaganem : 0791018953
Sidi belabbes: 0776940608
Tlemcen : 0775771429
Tissemsilt: 0552450010
Relizane: 0778335429
Tiaret: 0775540914
Setif : 0667343230
Chlef : 0557784106
Blida : 0771257583
Le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et
de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, a qualifié à Alger, les propos de l'ambassadeur de France en Algérie, au sujet de la délivrance
des visas aux Algériens de "malheureux". "Si des propos, qui sont tenus dans des circonstances que je ne
connais pas, sont de nature à soulever des questions
de ce genre, à susciter des commentaires, des interrogations, des perceptions différentes et antagonistes,
cela signifie que les propos en question ont été certainement malheureux", a indiqué M. Lamamra dans
une déclaration à la presse au terme de l'audience accordée au Commissaire européen chargé de la Politique européenne de voisinage, Johannes Hahn. Pour
le chef de la diplomatie algérienne, de tels propos représentent "plus une moins-value qu'une plus-value, alors même que les exigences de notre métier de
diplomate est de favoriser, en toutes circonstances,
les propos qui rassemblent et non les propos qui divisent". En diplomatie "qui est notre métier, on ne
doit pas faire de discrimination entre les citoyens du
pays auprès duquel on est accrédité", a précisé M. Lamamra, faisant observer qu'"encore une fois, le rôle
principal du diplomate, accrédité auprès du chef de
l'Etat, est d'ouvrir des ponts, promouvoir les
échanges et les relations d'amitié et de coopération".
Selon des propos rapportés par des médias algériens,
l'ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié,
avait déclaré mardi à Tizi Ouzou que "60% des visas
délivrés par son ambassade, bénéficient aux habitants
de la Kabylie et que 50% des étudiants algériens en
France sont des Kabyles". A une question sur les déclarations de l'ancien président français, Nicolas Sarkozy sur l'Algérie qui représenterait, selon ses dires,
un "danger pour le sud de l'Europe suite à l'effondrement des prix du pétrole", M. Lamamra a estimé que
"l'intérêt manifesté à travers malheureusement des
clichés et des descriptions caricaturales par la personnalité que vous avez mentionné à l'égard de l'Algérie
est sujet à interrogation". "Comme ce n'est pas la
première fois que cette personnalité fait ce genre de
commentaire à l'endroit de l'Algérie, on peut véritablement considérer qu'il s'agit d'un récidiviste", a-til dit, estimant que "les récidivistes ne s'améliorent
pas en se répétant". "Je ne pense pas que l'opinion publique algérienne devrait accorder de l'importance à
ce genre de propos malvenus", a encore souligné M.
Lamamra.
Publicité
ANEP Alger
1 Avenue Pasteur
Tel : 021-71-16-64
Fax : 021-73-95-59
Diwan Riadh El Feth niveau
104 B18 El Madania – Alger
Tel/Fax : 021-67-02-33
251 B BD Freha Benyoucef
angle lycée Mustapha Hadam
(Les Castors)-Oran
Tel/Fax : 041-74-11-11
E mail : [email protected]
Impression
Centre : Sia / Ouest : Sio
Diffusion
Centre : LCM communications
Ouest : S.D.P.O
Observations
Tous les documents et les
photos qui parviennent au
journal ne peuvent être restitués à leurs propriétaires
ACTUALITÉ
La Nation Arabe
Samedi 14 mai 2016
3
Coup dur pour les souscripteurs de logements AADL 2
Les prix augmenteront de 20%
Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelmadjid Tebboune, a indiqué jeudi à Alger qu'il a été décidé d'augmenter
les prix de vente des logements destinés aux souscripteurs du programme AADL 2 (2013) soulignant que l'augmentation atteindra 20%,
tout au plus, du coût initial.
"Les prix des logements AADL
connaitront une augmentation raisonnable, a soutenu le ministre
dans des déclarations à la presse
en marge d'une séance du conseil
de la nation dédiée aux questions
orales précisant que le taux d'augmentation "encore à l'étude avec le
ministère des Finances ne dépassera pas les 20%" du coût initial.
Cette augmentation sera appliquée
par une hausse du montant des
versement mensuels après réception du logement, la valeur des
tranches (4) a payer avant la remise des clefs reste inchangée, a-til assuré.
Le prix des logements AADL est
estimé actuellement à 2,1 millions
de dinars pour les appartements
de types F3 et à 2,7 millions de DA
pour les F4. "Rien ne justifie le
maintien des prix actuels alors que
le coût de réalisation a fortement
augmenté", a-t-il estimé assurant
que les souscripteurs des programmes 2000 et 2001 n'étaient
nullement concernés par cette augmentation. "Notre engagement à
appliquer le programme du président de la République ne nous permet pas de nous arrêter devant des
entraves financières", a-t-il encore
argué. Concernant les versements
mensuels, le ministre a expliqué
qu'ils seront comptabilisés sur la
base du nombre d'années de paiement retenues par le postulant faisant état de la possibilité pour ce
dernier de payer l'intégralité du
prix du logement et d'obtenir l'acte
directement. Répondant à la question d'un membre du conseil de la
nation sur la cession des logements
sociaux, le ministre a fait savoir
qu'il a été décidé de régulariser la
situation des occupants de logements qui ont bénéficié du désistement d'un proche bien que la loi
n'autorise pas une telle démarche.
La cession lancée en 2013 connait
des lenteurs.
Selon les chiffres avancés par le
ministre, seuls 156.000 unités sur
un ensemble de 571.000 logements
sociaux distribué avant janvier
2004 ont été cédées. En dépit de
mesures adoptées pour éliminer les
entraves administratives l'opération avance à un rythme lent, raison pour laquelle le gouvernement
a entrepris de régulariser la situation des logements sociaux vendus
ou loués contrairement à la loi. Les
résultats de l'enquête préliminaire
font état de près 140 .000 logements à travers le territoire national occupés par des personnes autres que les bénéficiaires initiaux, a
poursuivi le ministre pour qui ce
chiffre peut atteindre les 250.000
unités. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal a mis en place une
cellule composée des représentants
des ministères de l'Habitat, de l'In-
térieur et des Finances.
Cette cellule a autorisé la régularisation des cas de désistement ,
par les bénéficiaires initiaux au
profit d'un des membres de la
grande famille, selon les propos du
ministre qui a ajouté que les autres cas n'ont pas encore été tranchés. A propos du retard dans le
paiement des redevances des entreprises de réalisation, M. Teb-
Saison esvale
Grève des conducteurs de train
Des pertes de 80% du chiffre d'affaires
quotidien de la SNTF
La grève des conducteurs
de train, observée depuis
cinq jours, a causé des
pertes de 80% du chiffre
d'affaires quotidien de la
Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), a-ton appris auprès de cette
société. Le débrayage des
conducteurs de train, entamé depuis jeudi dernier à
Alger, Oran et Constantine
a causé des pertes à la SNTF
estimées à 80% du chiffre
d'affaires quotidien de la société, a indiqué à l'APS le
directeur de l'inspection
technique de la SNTF, Abdelmalek Hamzaoui. Malgré une reprise partielle du
trafic sur les lignes de la
banlieue d'Alger dans le cadre du service minimum assuré, le trafic ferroviaire
reste quasiment paralysé
suscitant un mécontentement général chez les
clients de la SNTF qui ont
été obligés de recourir aux
autres moyens de transport.
Cette situation a permis aux
clandestins de faire leurs
choux gras en augmentant
les tarifications de leurs ser-
boune a fait savoir que le problème
dû aux procédures relatives aux
crédits. à l'issue de deux rencontres
de coordination avec le ministère
des finances et le ministre directeur de cabinet du Premier ministre, l'entrave financière a été levée
et nous avons reçu, il y a quatre
jour, la première partie des financements, la deuxième suivra trés
prochainement, a-t-il dit.
vices. Un citoyen a dû payer
2200 au clandestin pour une
course de la gare Agha (Alger) à Boumerdes au premier jour du débrayage. Le
trafic ferroviaire avait repris
mardi sur les lignes de la
banlieue est (Alger-Thenia)
et ouest (Alger-El Afroun)
après un arrêt total durant
les journées de dimanche et
lundi. Selon M. Hamzaoui,
le trafic est assuré à hauteur
de 25% pour la ligne AlgerThenia (10 voyages sur 50)
et à hauteur de 20% pour la
ligne Alger-El-Afroun (12
voyages sur 60). Il a ajouté
que les grévistes sont toujours attachés à leurs revendications portant sur des
garanties immédiates pour
la révision de leur situation
professionnelle. Des revendications auxquelles la direction ne peut pas répondre d'autant plus qu'il y a 36
sections professionnelles
pour l'ensemble des travailleurs de la société. Il a également estimé que cette révision ne pourrait pas toucher
une catégorie et exclure une
autre (les conducteurs),
ajoutant que la société a
chargé un bureau d'étude de
la question.
Toutefois, le dialogue
reste ouvert en vu de parvenir à une solution acceptée
par toutes les parties et assurer la reprise du trafic
dans les plus brefs délais et
éviter ainsi d'autres pertes.
Selon la Fédération nationale des cheminots (FNC),
les grévistes réclament une
augmentation de la prime
de travail posté, l'indemnisation des heures travaillées
durant les week-ends et les
jours de fête, l'augmentation de la prime de travail
de nuit et le reclassement.
Pas de concession
de plages au privé
Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales,
Noureddine Bedoui, a instruit les premiers responsables
des wilayas côtières, de surseoir, à l'occasion de la prochaine saison estivale, à toute procédure de concession de
plages à des opérateurs privés. "Il vous est demandé de surseoir à toute procédure de concession de plages ou de
portions de plages à des opérateurs privés, hormis celles accordées aux établissements hôteliers et complexes touristiques sur une superficie correspondant à celui de l'exploitation de l'établissement ", lit-on dans une instruction du
ministre adressée aux walis des 14 wilayas côtières, relative
au déroulement de la saison estivale 2016. Constatant des
"défaillances et dépassement récurrents" lors de chaque saison estivale, notamment l'atteinte au droit du citoyen à un
accès gratuit aux plages, le ministère précise, toutefois,
qu'il est possible d'accorder aux opérateurs privés un droit
temporaire d'occupation d'un local ou d'une superficie
juste nécessaire pour le dépôt des équipements de plage
(tables, chaises et parasols...). Les opérateurs privés auront
aussi la possibilité de louer aux estivants sans leur donner
la possibilité de les installer préalablement sur le rivage, explique le document. En ce qui concerne l'accessibilité aux
plages et la gestion de leurs parkings et aires de stationnement, la commune peut procéder à la mise en adjudication
de ces espaces avec valeurs locatives référentielles minimales fixées par les services des Domaines et ce, en fonction de la valeur locative réellement pratiquée dans le marché. Néanmoins, ces espaces doivent être délimités par la
commune de manière visible avec des supports d'orientation adéquats, en affichant la tarification appliquée qui est
fixée en commun accord avec l'opérateur dans le contrat
de concession du droit de stationnement. Le ministre a indiqué, par ailleurs, que la gestion des autres prestations
telles que les activités commerciales et lucratives, les spectacles payants, la gestion des douches et toilettes publiques,
peuvent faire l'objet d'autorisations temporaires d'exploitation, contre paiement de droits d'exploitation fixés par
l'Assemblée populaire communale.
4
Samedi 14 mai 2016
ORAN
La Nation Arabe
Port d’Oran
Préparatifs pour l'accueil de
la communauté algérienne à l’étranger
Des membres de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de la
communauté à l’Assemblée populaire nationale (APN) se sont enquis, mercredi soir à la gare
maritime du port d’Oran, des préparatifs pour l’accueil de la communauté algérienne établie
à l'étranger.
Ils ont pris connaissance des dispositifs
pris dans ce sens notamment en inspectant l’espace provisoire d’embarquement
et d'arrivée en attendant l’achèvement
du projet de modernisation de la gare
maritime. Lors d’une réunion d’évaluation en présence de représentants des
services concernés au niveau du port
dont ceux des douanes, de la police des
frontières, de l’Entreprise portuaire
d'Oran (EPO), de l'Entreprise de transport maritime des voyageurs (ENTMV),
ils ont déploré le fait que le projet de modernisation de la gare maritime ne soit
pas encore achevé, ce qui se répercute
sur le bon traitement des voyageurs.La situation de la gare maritime du port
d’Oran "nécessite un intérêt des pouvoirs
publics", a souligné le président de la
commission parlementaire, Noureddine
Belmeddah, faisant savoir que cette commission "demandera au ministère des
Transports d’enquêter sur cette situation".De son côté, le responsable de l’Entreprise portuaire d’Oran a expliqué que
"les travaux ne peuvent être achevés cette
année à cause du retard dans les procédures du marché public et pour des raisons financières", ajoutant que ce projet
devra être réceptionnée en été 2017. Pour
sa part, le directeur régional de l’Entreprise nationale du transport maritime
des voyageurs a indiqué que le traitement du trafic de voyageurs "sera difficile
dans de telles conditions", soulignant que
le lancement de deux nouvelles lignes
maritimes de transport reliant Mostaganem à Valence et Alicante (Espagne) "devra alléger la tension sur le port d’Oran".
Les représentants de la police des fron-
tières (PAF) et des douanes ont abordé,
tour à tour, les actions menées pour améliorer les conditions d'accueil des voyageurs et leur permettre d’accomplir les
formalités en un temps court.
À parr de juin
Nos émigrés pourront ouvrir des comptes
bancaires en devises
Le lancement d'une opération permettant aux membres de la communauté algérienne établie à l’étranger d'ouvrir des
comptes bancaires en devises est prévue
en juin prochain, a annoncé, jeudi soir à
Oran, le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa. "Nous comptons
lancer une nouvelle initiative à partir du
mois de juin prochain permettant aux
membres de la communauté algérienne
non résidant dans leur pays d’origine
d’ouvrir des comptes bancaires en devises", a déclaré le ministre, en marge
d'une visite d'inspection d'un nombre
d'agences de banques publiques dans la
wilaya.
Cette mesure permet aux Algériens résidant à l’étranger de sécuriser
leur argent dans leur pays, surtout que les
mutations que connaissent différentes
régions du monde peuvent contraindre à
un retour au pays d'origine pour y résider, a-t-il expliqué. Cette opération s’inscrit dans le cadre du développement de
l’activité bancaire algérienne qui vise à
multiplier le nombre des comptes courants de 7 à 17 millions, a ajouté le ministre. Par ailleurs, le ministre a mis en
garde contre les conséquences de transfert d’argent vers des banques à l'étranger
dont les difficultés de récupération de
cet argent en cas de changement de lois
(suspension des visas et autres
contraintes). Présidant une rencontre au
siège de la wilaya d’Oran, en présence
des opérateurs du secteur des finances,
M. Benkhalfa a appelé à œuvrer suivant
une approche d'innovation pour inciter
les détenteurs de "fonds endormis" à les
déposer dans les banques.
Il a insisté, dans ce sens, sur le rôle à
jouer par les agents des guichets de
banques pour sensibiliser les citoyens et
gagner leur confiance pour réaliser cet
objectif, ainsi que sur l'activation de l’esprit d’initiative chez les gestionnaires des
agences bancaires.
Le ministre a également abordé, lors de cette rencontre,
l’emprunt obligataire et la politique de
son secteur de mobiliser les ressources financières pour financer l’économie nationale.
Aéroport d’Oran
Des dispositifs à mettre en place pour améliorer les
conditions d’accueil des Algériens établis à l’étranger
Plusieurs dispositifs devant permettre
d'améliorer les conditions d’accueil de la
communauté algérienne résidant à
l’étranger "sont en voie de concrétisation"
au niveau de l’aéroport international Ahmed Benbella d'Oran, a déclaré le directeur général de l’Entreprise de gestion des
services aéroportuaires de l’ouest algérien,
Abdelkader Kessal. Dans un exposé sur les
dispositions prises en vue de se préparer à
recevoir le flux de voyageurs durant la saison estivale prochaine, présenté devant
des membres de la commission des affaires étrangères, de la coopération et de la
communauté de l’Assemblée populaire
nationale (APN), M. Kessal a souligné que
les efforts se concentrent sur le recensement des lacunes au niveau de l’aéroport
d’Oran pour les combler et mettre à niveau les conditions d’accueil de la communauté. Une étude est en cours actuellement sur la possibilité d’élargir l’espace
d’arrivée internationale, a indiqué le
même responsable, ajoutant que l’opération sera achevée avant la fin du mois de
mai. Il a aussi annoncé l’activation du
deuxième tapis roulant des bagages au niveau de la salle d’arrivée, avec la programmation d’un troisième tapis prochainement, pour permettre aux services des
douanes et la police des frontières de traiter tous les vols en un temps record et
dans les meilleures conditions possibles.
Le DG de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires de l’ouest algérien a
également signalé plusieurs autres actions
prises susceptibles d'améliorer les prestations au niveau de l'aéroport dont celles
inhérentes à la réservation et aux sanitaires destinés aux voyageurs à leur arrivée
(internationale), mentionnées dernièrement par les membres de la commission
parlementaire dans les recommandations
et observations de cette infrastructure pu-
blique, ainsi que d'autres relatives à l’organisation. Pour leur part, des représentants
des douanes et de la police des frontières
ont passé en revue les dispositifs mis en
place pour améliorer et réduire l'opération
de traitement des vols aller-retour et
orienter les voyageurs. Les membres de la
commission parlementaire conduite par
Noureddine Belmeddah ont inspecté différents espaces de l'aéroport international d'Oran. Leur visite a coïncidé avec l'arrivée d'un vol en provenance de Paris
(France). Une séance de travail des députés avec les responsables des services intervenant à l’aéroport a abordé le projet de la
nouvelle aérogare devant être réceptionnée avant fin 2017. La délégation parlementaire poursuit sa visite à Oran en examinant les conditions d’accueil de la
communauté algérienne établie à l'étranger au niveau de la gare maritime des
voyageurs, au port d’Oran.
INTTIC d’Oran
Accord de
recherche avec
des opérateurs
socioéconomiques
Un accord a été conclu entre l’Institut national
des télécommunications et des technologies de
l’information et de la communication (INTTIC)
d’Oran et des opérateurs socioéconomiques exploitant les TIC, pour la mise en place de commissions mixtes de recherche sur des sujets d’intérêt
commun, a-t-on appris jeudi du directeur de
l’INTTIC.
Cet accord a eu lieu mardi, a indiqué Rachid Nourine lors d'une rencontre qui a regroupé les responsables de la formation de l’institut avec un ensemble d’acteurs et exploitants de
TIC (Mobilis, Algérie Télécom, Djezzy, ANF,
ARPT, Sonatrach, Sonelgaz ...). Il s’agit d’une première rencontre consacrée aux mises à jour pour
être à niveau en matière de technologies nouvelles,
lors de laquelle les participants ont convenu d’en
faire un rendez-vous annuel ou biennal pour discuter des profils recherchés par les opérateurs
s’agissant les diplômés de l’INTTIC et adapter la
formation aux besoins réels du marché de l'emploi.
Trois thèmes ont été examinés lors de cette rencontre abordant la formation, la recherche et le développement. Des opérateurs socioéconomiques
présents se sont engagés à aider l’institut en matière d’acquisition de matériel de formation, a signalé M. Nourine.
Béthioua
Etude du plan de
protection du site
romain "Portus
Magnus"
L'étude du plan de protection et de valorisation
du site archéologique romain "Portus Magnus" de
Bethioua (40 km à l’est d’Oran) est entrée dans sa
phase finale, a-t-on appris mercredi auprès de la
direction de la Culture.La troisième et dernière
étape de l’étude, présentée lors d’une rencontre
tenue en présence de représentants de différents
secteurs, comporte 17 plans et trois schémas délimitant la superficie du site à 52 hectares avec l’intégration d’une zone de protection au lieu de 36 ha.
Cette rencontre s'est tenue pour permettre d'approuver cette étape qui sera présentée devant l’Assemblée populaire de wilaya (APW) avant de la
soumettre au niveau du service concerné relevant
du ministère de la Culture, a-t-on ajouté. Les première et deuxième étapes de l’étude portant sur
l’état des lieux, les mesures d’urgence et l’organisation et les propositions ont été déjà approuvées.
Cette étude, élaborée par un bureau algérien habilité, vise à faire de ce site romain un parc archéologique urbain et une destination du tourisme culturel dans le cadre du développement durable dans
la région, en plus de la proposition d'une ceinture
verte entre la zone industrielle et ce site archéologique, a-t-on indiqué. Le site archéologique "Portus Magnus", ou "grand port", a été édifié à
l’époque romaine et classé monument national
entre 1952 et 1967. Il contient des vestiges d’une
cité remontant à cette époque. Le musée national
Ahmed Zabana d’Oran conserve une collection
magnifique de mosaïques découvertes sur ce site.
Par ailleurs, cette rencontre a permis la présentation de la première étape de l’étude du plan de protection et de valorisation du site archéologique
"Abri Alain", situé entre le mont Murdjadjo et le
quartier "Kouchet El Djir" à Oran, et la deuxième
étape du circuit culturel du parc "Abdelhamid
Benbadis" situé dans le vieux quartier de Sidi El
Houari.
ORAN
La Nation Arabe
Sidi El Bachir
Samedi 14 mai 2016
5
Face à la carence
en main-d’œuvre locale
Des pré-affectations
pour les familles du bidonville
Des étrangers recrutés
sans permis de travail
Les services de la daïra de Bir El Djir ont procédé, en fin de semaine dernière, à une
opération de distribution de 1510 pré-affectations au profit des familles habitant le
bidonville de Sidi El Bachir, recensées lors du dernier dénombrement organisé en
coordination avec les services de wilaya en octobre dernier.
Saïd S
Notons que les familles habitent dans des conditions
difficiles dans ce bidonville
érigé à la sortie de la localité,
et qui est devenu un fief d’insécurité au fil des années.
Tout y est aléatoire. «C’est
un grand soulagement pour
nous, en attendant l’opération de relogement» nous
dira une mère de famille.
«Nous vivons depuis des années dans des conditions difficiles dans une pièce étroite
avec quatre enfants» dira
une autre. L’entrée étroite du
bidonville offre au visiteur
un premier aperçu de la situation vécue par les occupants des lieux. Une entrée
qui ne permet même pas le
passage d’un véhicule.
Comptant des centaines de
taudis dérisoires réalisés en
parpaing et en tôle, ce ghetto
présente une situation catastrophique. Ni eau, ni route,
et des odeurs nauséabondes
remplissant les lieux. Et pour
l’électricité, le raccordement
illicite bat son plein. Des dizaines de câbles sont reliés
au même poteau. Des habitants nous ont invités à voir
de près où ils vivent. Des
masures dont la superficie ne
dépasse pas les 30m2, sans
fenêtre ni toilettes. «Durant
l’été, nous vivons avec les
rats et les serpents, et durant
l’hiver on ne dort pas à cause
des inondations et la boue
qui rend l’endroit impraticable». Cette opération a été
une véritable bouffée d’oxygène, a-t-on constaté sur
place. Les membres des brigades effectuaient leur travail d’une maison à une autre, malgré les difficultés du
terrain, et la joie était apparente sur les visages malgré
le mécontentement de familles recensées dans le cadre de «sous-ménage». Cependant, l’opération a été
effectuée en toute sérénité.
Baiche Abdelhamid, Chef de
la daïra de Bir El Djir, expliquera que la distribution des
pré-affectations a été effectuée en collaboration avec
des représentants des habitants, ce qui a facilité la tâche
aux brigades composées des
représentants de la daïra et
de la Gendarmerie nationale.
«Cette opération va permettre de tranquilliser la population qui a douté longtemps
quant à son relogement»
dira-t-il. Selon notre interlocuteur, les familles devront
être relogées dans des immeubles qui sont en cours
de réalisation, non loin du
bidonville par une entreprise
chinoise. « L’entreprise Ziec
est chargée de la réalisation
de 1.600 logements à côté du
bidonville, les travaux des
gros œuvres sont en avance
alors que ceux de viabilisation sont en cours de lancement»
précisera-t-il.
Concernant le sort de l’assiette foncière de ce bidonville, d’une superficie de 07
hectares, elle abritera les
équipements de la nouvelle
cité réalisée, dont des établissements scolaires. Notons
que le relogement des familles habitant ce bidonville
permettra non seulement
d’éradiquer l’un des sites les
plus précaires de la capitale
de l’Ouest, mais aussi l’un
des fiefs d’insécurité. Rappelons que le bidonville de Sidi
El Bachir a été, longtemps,
un lieu propice à la criminalité en tous genres. Cependant, a-t-on constaté, cette
criminalité enregistre ces
dernier mois une véritable
régression, selon les explications d’un commandant de
la Gendarmerie nationale
rencontré sur place qui expliquera : «Plusieurs chefs de
bande ont été arrêtés et la
criminalité a baissé d’un
cran ».
Anarchie persistante dans les transports urbains
Simple arrêt ou terminus ?
Tous les jours que Dieu
fait, pendant les heures
d’activité, on peut apercevoir une procession en file
indienne de bus des lignes
11 et 51 se former à l’entrée
est de la ville, sur le boulevard qui va du grand rondpoint gazonné à l’entrée Est
de la ville et que la vox populi appelle « El Morchid »,
aux HLM Gambetta. En cet
endroit, il existe un simple
arrêt de bus où les transporteurs ont pris l’habitude de
prolonger leur halte, à leur
bon vouloir et au grand
dam de leurs passagers pour
« caler », dit-on dans leur
jargon, c’est-à-dire pour
prendre le temps qu’il faut
pour racoler le moindre
client jusqu’à ce que le bus
soit bondé avant de se décider à faire ronfler le moteur
et prendre la route.
Cet arrêt de bus circonstanciel, une banale escale
sur le long itinéraire, est devenu, au bon vouloir des
transporteurs, un terminus
où ils peuvent prendre tout
le temps qu’il faut pour
s’adonner avec désinvolture
aux palabres souvent animées et au bord de l’obscénité, griller une cigarette ou
siroter un café sans se sou-
Absence de permis de travail pour la main-d’œuvre
étrangère, expiration du permis, non-conformité du permis avec le poste occupé sont parmi les infractions relevées par les contrôleurs de l’Inspection de travail. Dans
ce contexte, Bendib Mohamed, inspecteur régional du
Travail de la wilaya d’Oran, a révélé que « durant les quatre premiers mois de l’année 2016, 30 procès-verbaux
pour infraction à la législation du travail à l’encontre
d’étrangers, travaillant en Algérie, ont été dressés.
108 étrangers exerçant dans 22 entreprises ont été ainsi
épinglés pour diverses infractions ». En 2015, 360 procès-verbaux pour infraction à la législation de recrutement des étrangers ont été établis. Pour ce qui est des détails : 40 entreprises étrangères employant 320 employés
étrangers, sans aucun respect à la loi, ont été recensés à
Oran, Mascara, Sidi Bel-Abbes, Aïn Témouchent et
Tlemcen. Pour la wilaya d’Oran, le nombre d’entreprises en infraction a été de 14 entités employant 168
étrangers, a souligné M. Bendib. D’autre part, la maind’œuvre étrangère établie à Oran a connu un recul. Le
même interlocuteur a ajouté que le nombre d’employés
étrangers exerçant à Oran en 2015 n’a pas dépassé
les 3.600 individus activant dans 66 sociétés étrangères et
12 mixtes. Cette situation s’explique, en premier lieu,
par la livraison de plusieurs grands chantiers et la mise en
formation des employés algériens. Notons que mercredi
dernier une journée d’information sur la réglementation et les procédures de recrutement de la main-d’œuvre étrangère a été tenue à hôtel Royal. Cette journée a
été animée par des cadres de l’Inspection du travail, l’université de Mostaganem, la DRAG et la direction
de l’Emploi.
B Jad
Réfugiés subsahariens
Une énième opération
de rapatriement de 264
Nigériens
cier de l’impatience et des
préoccupations des usagers
abandonnés et obligés de
ronger leur frein en souffrant le calvaire sans aucune
forme de recours. Parfois,
on assiste à de timides réactions des usagers par le biais
d’une pièce frappée sur la
vitre ou une protestation
verbale en chœur rapide
ment étouffée. Où est
donc le rôle de la Direction
des Transports ? N’a-t-elle
pas pour prérogative de recadrer les choses en rappelant aux transporteurs leur
mission de service public ?
Dans les abords immédiats
de l’arrêt de bus concerné
et sur tout le long de la
route, de nombreux riverains des résidences huppées ont ouvert des commerces de standing qui,
aujourd’hui, se trouvent
discrédités par les essaims
de bus qui viennent station-
ner et barricader leurs façades, une appropriation de
l’espace, que le service d’ordre a souvent du mal à disperser.
Une situation qui décourage ainsi une éventuelle
clientèle. Sans perdre de vue
que ce genre d’agglutinement constitue souvent un
terreau pour les agressions
et les pickpockets.
M.G
Une autre opération de ramassage de réfugiés nigériens,
qui doivent être rapatriés dans leur pays, a été effectuée
hier matin à Oran. C’est ainsi que plusieurs quartiers ont
été ciblés par cette opération, notamment le centre-ville
et El Hassi. Selon des sources de la Protection civile, l’opération a été menée en collaboration avec les services de l’Action sociale, le Croissant-rouge algérien, la
Sûreté et la Gendarmerie nationales. Tous les Subsahariens ont été regroupés dans un centre de recasement à
Bir El Djir. Une opération de tri, selon les nationalités, est
prévue. Les Nigériens seront déplacés vers Tamanrasset
avant leur rapatriement chez eux. Toutes les mesures
nécessaires ont été prises pour le rapatriement de ces
ressortissants nigériens, dans les meilleures conditions
humaines et sécuritaires. D’autre part, des moyens de
transport ont été mis à leur disposition pour les acheminer dans la matinée de dimanche jusqu’au centre de Tamanrasset. Le rapatriement des ressortissants nigériens
fait suite à la demande formulée par le gouvernement nigérien lui-même. Elle a été acceptée par son homologue
algérien. Rappelons qu’en 2014, le gouvernement nigérien avait formulé une demande pour le rapatriement de
ses ressortissants, se trouvant en Algérie de manière irrégulière. D’autre opérations similaires ont été organisées
en février 2016 et en 2015.
B Jad
06
Samedi 14 mai 2016
REGION OUEST
La Nation Arabe
Mostaganem
Inauguration d'un
centre de simulation
médicale à la faculté
de médecine
La faculté de médecine de l'Université "Abdelhamid Ibn Badis" de Mostaganem s'est dotée,
jeudi, d'un centre de simulation médicale, le
premier du genre à l'ouest du pays et le quatrième au plan national.
Le secrétaire général au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Seddiki Mohamed Salah, a souligné, en
visitant les pavillons de cette structure, que ce
centre est un important acquis doté d'équipements sophistiqués adaptés à la modernisation
de la médecine devant contribuer à développer
les performances des stagiaires en médecine.
Il a indiqué également qu’un programme
du ministère de tutelle vise à généraliser ce
genre de centres au niveau des facultés de médecine à travers le territoire national. Cet hôpital virtuel dispose de six salles dotées de matériel médical et trois laboratoires de
consultations spécialisées, ainsi que deux salles
de post-graduation.
Le responsable pédagogique du centre, le
maître-assistant Mohamed Mokhtar Riad a souligné que ce centre permettra aux étudiants de
simuler des consultations et différentes prestations médicales de prise en charge des blessés,
réanimation et urgences médicales, entre autres.
Cette étape est très importante aux étudiants
stagiaires avant de s’orienter vers la pratique
aux CHU, a-t-il ajouté. La médecine était enseignée à Mostaganem, à partir de 2013, dans une
première phase au département de biologie
avant l’ouverture de la faculté d'une capacité de
4.000 places en début 2014, comptant actuellement 575 étudiants.
Mascara
Une enveloppe de 300
millions de DA pour
aider les familles
nécessiteuses durant
le mois de ramadhan
Une enveloppe de 300 millions de DA a été
dégagée pour aider les familles nécessiteuses de
la wilaya de Mascara à passer le mois de ramadhan dans les meilleures conditions possibles, a
annoncé jeudi le wali, Salah El Affani. Lors
d'une visite d’inspection d’un nombre de projets
d’habitat à Mascara, le wali a indiqué que cette
enveloppe, d’un montage financier de 300 millions de DA relevant du budget de wilaya, des
communes et du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et la Condition de la
femme et des Affaires religieuses et Wakfs, est
destinée à l’achat de couffins de denrées alimentaires qui seront remis aux familles nécessiteuses avant le mois sacré. Il a ajouté que
70.000 familles nécessiteuses ont été recensées
au niveau des communes de la wilaya pour bénéficier de colis d’une valeur de 5.000 DA chacun, en plus de dons de bienfaiteurs et instances
de solidarité dont le Croissant-rouge algérien
(CRA). Le wali de Mascara qui a inspecté, jeudi,
des chantiers d’habitat social et promotionnel
aidé et de location-vente de l’AADL a insisté sur
l'impérative livraison, dans un délai d’un mois,
de 1.200 logements sociaux réalisés par des sociétés chinoises.
Tlemcen
Benkhalfa appelle à une adhésion
massive à l'emprunt obligataire
Le ministre des Finances, Abderrahmane
Benkhalfa, a appelé jeudi à Tlemcen les
opérateurs économiques, les commerçants et
les épargnants locaux à adhérer à l'emprunt
obligataire, levé récemment en Algérie.
L
'emprunt obligataire "n'est
pas une fin, mais un
moyen pour attirer des
milliards de dinars, qui sont
hors des banques, pour les employer dans l'édification de
l'économie nationale au lieu de
recourir à l'endettement extérieur", a expliqué M. Benkhalfa
lors d'une rencontre regroupant les responsables des
banques, de la direction des
impôts et des opérateurs économiques locaux. Le ministre
a affirmé que ce mécanisme est
une "bonne chose" car les gains
seront répartis entre l'Etat, qui
peut édifier un nouveau mode
de financement de la croissance économique, et les citoyens. Cette opération, visant
à mobiliser toutes les ressources financières nationales,
permettra aussi de rétablir la
confiance entre le citoyen et les
institutions financières nationales et de réduire les procédures administratives, a-t-il
ajouté. Après avoir rappelé les
résultats du programme de
transfert des fonds du marché
parallèle aux banques, connu
sous le nom du programme de
conformité fiscale volontaire,
M. Benkhalfa a expliqué que la
politique financière de l'Algérie
repose, en matière fiscale, sur le
recouvrement comme facteur
principal de la direction des
impôts et non pas sur le
contrôle, la répression et les
rapports conflictuels. Il a af-
firmé que la situation financière du pays, affectée par la
chute des prix du pétrole, "n’a
pas atteint la zone rouge", grâce
à la politique prospective adoptée par l'Etat sous la direction
du président de la République,
Abdelaziz Bouteflika, qui a permis de se débarrasser de la
dette extérieure et d'aller vers
l'exploitation de l'épargne nationale ayant dépassé 8000 milliards de DA. A propos de
Tlemcen, qu'il a qualifié de wilaya leader en matière de ressources humaines et d'atouts
naturels et industriels, le ministre a souligné qu'"elle n'a,
toutefois, pas atteint le niveau
requis en tant que pôle économique à cause du faible volume
des impôts sur bénéfices des
sociétés (IBS)", estimant qu'elle
"n'a pas réussi à commercialiser
ses atouts touristiques". M.
Benkhalfa a visité, dans la wilaya, un nombre d'agences bancaires et d'institutions financières, ainsi que la direction des
impôts de Tlemcen où il s'est
enquis des conditions de travail.
Jumelage inter-hôpitaux
670 consultations effectuées à Adrar
par un staff du CHU de Beni-Messous
Quelque 670 consultations ont été
effectuées à Adrar par un staff médical
spécialisé, dans le cadre d’un jumelage
entre le CHU de Beni-Messous (Alger)
et l’Etablissement public hospitalier Ibn
Sina (Adrar), a-t-on appris vendredi du
directeur de l'hôpital d’Adrar.
Ces consultations ont concerné diverses spécialités médicales, notamment l’Oto-rhino-laryngologie (ORL),
la chirurgie générale, l’hématologie, la
pédiatrie.
La néphrologie, la gynécologie, la
gastrologie, la rhumatologie et la radiologie, a précisé Tahar Saïdi. L’initiative,
qui vise à rapprocher les prestations de
santé des malades et qui a impliqué un
staff d’une vingtaine de praticiens spécialistes, a été menée au niveau de
l’EPH Ibn-Sina à Adrar et les établissements publics de santé de proximité
(EPSP) des communes de Tsabit et
Bouda, a-t-il ajouté.
Elle a permis, avec la contribution
des staffs de l’EPH "Ibn-Sina" d’Adrar,
d’effectuer "avec succès" deux interven-
tions chirurgicales complexes, l’une
concernant l’ablation d’une tumeur
cancéreuse et l’autre dans le domaine de
l’ORL, selon le même responsable.
Ce programme de jumelage interhôpitaux a donné, en outre, l’occasion
d’organiser des journées de formation
au profit des personnels médicaux et
paramédicaux locaux sur les gestes médicaux et les précautions sanitaires à
adopter dans le traitement de pathologies relevant de la spécialité de l’ORL et
dans le transfert de sang.
Relizane
La waada de Sidi Saâda draine
de nombreux visiteurs
La waada de Sidi Saâda
(fête populaire locale), qui a
débuté jeudi soir dans la commune éponyme, distante de
30 km de la ville de Relizane,
attire un public nombreux de
visiteurs, venus de plusieurs
régions de l’ouest du pays, a-ton constaté.
Les visiteurs se sont rendus, à leur arrivée, au mausolée du Saint patron de cette
région qui organise chaque
printemps cette fête locale,
avant qu’ils ne soient conviés
à partager un plat traditionnel (couscous) sous une
kheima, en signe de bienvenue.
Comme à l’accoutumée,
les descendants de la lignée de
Sidi Saâda, tout comme la po-
pulation locale, célèbrent la
waada avec faste, en dressant
des kheimas ( tentes) pour accueillir leurs invités mais aussi
dans la religiosité à travers la
récitation collective du Saint
coran et du Medh religieux,
reproduisant les bénédictions
sur le prophète Mohamed
(QSSSL).
Les visiteurs ont été gratifiés à l’occasion par un spectacle de fantasia où les troupes
de cavaliers des wilayas de
Mascara,
Tiaret et Relizane excellent
en la matière avec une maîtrise des chevaux racés (pursang arabe et Barbe), à la
grande joie des foules. Ce rendez-vous annuel traditionnel
qui se tient deux jours durant
est une occasion pour acquérir des produits proposés à la
vente, tels que les costumes
traditionnels, des produits artisanaux et autres gâteaux du
cru.
Cette manifestation se
veut également une occasion
pour les visiteurs qui viennent
des wilayas d’Oran, Mostaganem et Mascara notamment
de se divertir, à travers les
spectacles de danses folkloriques, aux sons de la Zorna,
de la Gasba et du T’bal. Le
Saint patron, Sidi Saâda, selon le livre d’Ibn El Khatib, est
un descendant de Sidi Mohamed El Saadi qui, selon l’arbre
généalogique, serait issu des
chorfas, à travers la fille du
prophète Mohamed, Fatima
Zohra. Sidi Mohamed El
Saadi est connu comme étant
un soufi et un grand résistant
de la région de Relizane qui a
combattu avec hargne le colonialisme, à l’instar de Sidi
M’hamed Benaouda, Sidi Lazreg, Sidi Bouabdellah, Sidi
Khettab, Sidi Belaassel et Sidi
Abed.
Les "waadate" et les "mawasim" dédiés aux saints sont
devenus de grands rassemblements populaires dans la wilaya de Relizane et d’autres régions voisines, où les
habitants n’ont pas rompu ce
rituel depuis des siècles. Ils
continuent à constituer un
lien entre le passé et le présent, soutiennent les organisateurs.
CENTRE-EST
Skikda
L’importance économique
des musées mise en exergue
Les musées peuvent être d’une grande importance pour l’économie nationale, ont indiqué les
participants au séminaire national sur le thème "Musée et société, de la compréhension du fait
à la conception de l’avenir", clôturé jeudi au Palais de la culture de Skikda.
P
our nombre de participants à cette
rencontre, ouverte mercredi, les
musées représentent une valeur
économique inestimable en mesure de
contribuer efficacement à l'économie nationale à travers leur investissement dans
le tourisme.
L'universitaire de Guelma, Hamid Hamlaoui, a indiqué, dans sa communication,
que si les musées algériens "venaient à être
gérés de façon adéquate et si on leur donnait beaucoup plus d'importance, ils pourraient assumer un rôle important dans la
culture muséale dans la mesure où elle
constitue une alternative commerciale, locale et mondiale".
Mounir Kharouf, président de la section
Sciences commerciales de l’université 8
mai 1945 de Guelma, a, pour sa part, mis
l'accent sur le rôle des musées dans l'attraction des touristes nationaux et étrangers et, par ricochet, leur implication dans
"l'augmentation de la part du produit national brut du secteur du tourisme", précisant que "l'absence de ce concept dans
notre pays est dû au manque de promotion qui frappe les musées algériens et
l’absence de toute sensibilisation en faveur de ces institutions culturelles, au sein
des écoles, des médias et même des structures chargées de la promotion du tourisme".
Le rôle majeur des musées dans la valori-
sation de l’identité nationale a été souligné
par Omar Matraf de l’université de Tlemcen qui a mis l’accent sur nombre d’activités muséales susceptibles de contribuer
à la protection du patrimoine national
culturel et au renforcement des valeurs
identitaires d’appartenance à la société et
à la patrie.
La rencontre, de deux jours, a donné lieu,
au terme de ses travaux, à l’adoption d’une
série de recommandations dont, notamment, l’intégration des musées au processus du développement national, la mise en
valeur de leurs dimensions culturelle, économique et touristique et le transfert des
musées de lieux culturels passifs en struc-
tures de production culturelle permettant
d'accompagner la dynamique de la société.
Les participants au séminaire ont également recommandé la diffusion de la culture muséale, la densification des activités
de communication musée-public et l’encouragement de la recherche sur le patrimoine muséal.
Le séminaire sur les musées a été organisé
conjointement par le Palais de la culture,
la faculté des Sciences sociales et humaines
et le laboratoire de Recherches et études
sociales de l’université 20 août 1955 de
Skikda dans le cadre de la célébration du
mois du patrimoine.
Gendarmerie naonale
Grande affluence aux "Portes ouvertes"
à Naâma, Tamanrasset et Tindouf
Les journées "Portes ouvertes" sur la Gendarmerie
nationale (GN), qui ont débuté jeudi à Naâma, Tamanrasset et Tindouf, ont drainé
une grande affluence du public, notamment des jeunes,
a-t-on constaté. Cette initiative permet d’offrir l’opportunité aux visiteurs de découvrir, à travers les expositions
et les explications des éléments de la GN, les missions
de ce corps sécuritaire et les
efforts déployés pour le déve-
Samedi 14 mai 2016
La Nation Arabe
loppement et la modernisation de ses services.
Le bilan d’activité de la
GN dans la wilaya de Naâma,
pour les quatre premiers mois
de l’année en cours, fait ressortir la saisie de plus de
4.640 kg de kif traité, dans 13
affaires de narcotrafic qui se
sont soldées par l’arrestation
de 26 individus dont 18 ont
été présentés devant la justice,
a-t-on signalé. Ces opérations
entrent dans le cadre des efforts menés par ce corps sécu-
ritaire en matière de lutte
contre le crime organisé, notamment le trafic de drogue
en provenance des frontières
de l’Ouest du pays, a précisé
le commandant du groupement territorial de la GN, le
colonel Ferhat Belkacem.
Le groupement territorial
de la GN de Naâma a été renforcé en 2016 par une nouvelle unité spécialisée dans la
lutte contre la contrebande de
pièces archéologiques, selon
le bilan d’activité qui laisse
apparaître aussi une hausse
des accidents de la circulation, où 16 personnes ont
trouvé la mort et 68 autres
ont été blessées.
Dans la wilaya de Tamanrasset, les Portes ouvertes ont
été marquées par une exposition sur les activités de différents services de la GN, à
l’instar de la Police judiciaire,
la Police scientifique, la sécurité routière et les Gardefrontières. S’étalant sur trois
jours, cette manifestation vise
à donner au citoyen un
aperçu sur le développement
et le professionnalisme que
connaît ce corps sécuritaire,
notamment dans le cadre de
la lutte contre la criminalité et
la protection de l’économie
nationale, a indiqué le commandant de la 6ème Région
militaire, le général-major
Souab Meftah, dans son allocation d’ouverture.
A Tindouf également, ces
journées ‘‘Portes ouvertes’’
ont suscité un vif intérêt des
visiteurs, venus nombreux
découvrir les différentes activités et missions du corps de
la Gendarmerie nationale.
07
Adrar
Vif intérêt
pour l’emprunt
obligataire
L’emprunt obligataire a suscité un ‘‘vif’’
intérêt des citoyens des wilayas du Sud du
pays, a affirmé, jeudi à Adrar, le Président
directeur-général de la Banque de développement local (BDL), Mohamed Krim.
S’exprimant lors d’une visite d’inspection dans la wilaya d’Adrar, M. Krim a
convié les citoyens à continuer à adhérer à
ce nouveau mécanisme susceptible d’impulser les programmes de développement,
tous secteurs confondus.
Il a, à ce titre, relevé l’importance du
nouveau produit de la BDL consistant en le
crédit-bail, qualifié d’instrument efficace
dans la concrétisation de projets d’investissement et l’impulsion des programmes de
développement dans la wilaya, et qui
constitue une alternative au système classique préconisé en matière d’octroi des crédits. Le même responsable a, lors de l’inspection des services de la banque BLD au
chef-lieu de wilaya d’Adrar, mis l’accent
sur la nécessité d’offrir les meilleures prestations bancaires aux clients et d’améliorer
les conditions de leur accueil pour leur permettre d’effectuer leurs transactions bancaires de la meilleure manière qui soit et
dans de bonnes conditions.
Le PDG de la BDL a, sur site, instruit les
responsables de la BDL de coordonner avec
les entreprises économiques et institutions
bancaires pour activer l’opération de paiement électronique, en vue d’accélérer et de
renforcer les opérations bancaires, à la satisfaction des clients et des opérateurs économiques.
Les services de la BDL ont entamé les
démarches et procédures de modernisation
de l’institution bancaire pour relever les
défis des marchés financiers, aux niveaux
national et international, a-t-il assuré.
"Ce projet de modernisation sera achevé
en février 2017", a annoncé le même responsable, avant d’appeler les personnels de
la banque à offrir un climat serein et de
coopération aux clients.
Pour ce faire, M. Krim a révélé que "la
DG de la BDL va dépêcher des cadres chargés de la formation des agents de la banque
dans les différentes opérations pour améliorer leurs prestations".
La banque a contribué au financement,
dans la wilaya d’Adrar, de plus de 30 projets liés aux secteurs de l’industrie et du
tourisme, générant de nombreux emplois
aux jeunes de la région, et œuvre à rapprocher ses services bancaires des clients par la
création d’agences supplémentaires dans
différentes régions de la wilaya pour renforcer ses deux structures existantes à Adrar et
Timimoun, a-t-il révélé.
Au terme de cette visite, le PDG de la
BDL a présidé une rencontre de concertation avec les cadres et clients de la BDL et
a pris connaissance des préoccupations des
opérateurs économiques de la wilaya
d’Adrar liées aux procédures de développement des services bancaires et au rapprochement de la banque de ses clients, notamment dans la région frontalière de Bordj
Badji Mokhtar.
Mohamed Krim a fait état d’un taux de
couverture bancaire de la BDL à l’échelle
nationale de l’ordre d’une agence pour
25.000 habitants, et que la DG s’emploie à
atteindre un ratio d’une agence pour 10.000
habitants.
La Nation Arabe
Samedi 14 mai 2016
9
Un écran incurvé pour
le Galaxy Note 6
Selon les dernières rumeurs, un écran
incurvé serait en test chez Samsung
pour le Galaxy Note 6. Après une fuite
dévoilant l'existence d'une version européenne du Galaxy Note 6, les rumeurs vont bon train quant aux spécificités techniques de la prochaine
‘phablette’ de Samsung. Dernière information en date : l'appareil pourrait
être doté d'un écran incurvé. D'autres
fuites concernant le Galaxy Note 6 faisaient déjà état d'un écran de 5,8
pouces. Il s'avère que cet écran pourrait
finalement être incurvé. Si l'on en croit
le site SamMobile, deux écrans seraient
en phase de test dans les laboratoires du
géant sud-coréen, l'un incurvé et l'autre
non. Tous deux afficheraient une défi-
nition Quad HD (1440 x 2560
pixels). D'autres incertitudes demeurent, comme le choix du processeur du Galaxy Note 6. Samsung hésiterait toujours entre l'Exynos
8890 et le Snapdragon 823 de Qualcomm. Il n'est cependant pas impossible que les deux options soient retenues et utilisées en fonction des
différents marchés dans le monde. Les
dernières fuites apportent également
des précisions intéressantes quant à
l'autonomie de la prochaine ‘phablette’
flagship de Samsung. L'appareil embarquerait une batterie de 4000 mAh, contre
3000 mAh seulement sur le Galaxy Note
5. Enfin, le Galaxy Note 6 devrait être
doté du même capteur photo de 12 mégapixels que le Galaxy S7, de 6 Go de
mémoire vive et de 32 Go de stockage.
Un appareil haut de gamme en perspective. Reste à patienter jusqu'à la présentation officielle de la ‘phablette’. Peutêtre dès juillet 2016, ou plus
vraisemblablement en septembre prochain à l'occasion de l'IFA de Berlin.
Un trimestre décevant pour Microsoft
Les résultats de Microsoft sont inférieurs aux
prévisions, avec une baisse notable des ventes
de smartphones.
Microsoft vient de rendre ses résultats financiers, des trois premiers mois de 2016, publics. Malgré quelques performances encourageantes concernant le cloud computing et
les ventes de tablettes Surface, le chiffre d'affaires du géant américain est globalement décevant.
Microsoft conclut le premier trimestre 2016
avec un chiffre d'affaires de 22 milliards de
dollars. Malgré une hausse de 2% par rapport à l'exercice précédent, le bénéfice net de
l'entreprise est en baisse (3,76 milliards de
dollars contre 4,99 milliards de dollars l'année
passée). L'effondrement des ventes Windows
Phone explique en partie cette perte de vitesse. Les smartphones Lumia se sont écoulés à seulement
2,3 millions d'exemplaires en ce début 2016, soit une chute
vertigineuse de 73%. Concernant les téléphones issus du rachat
de la division mobile de Nokia, il s'en est vendu 9 millions de
moins cette année. Les tablettes Surface ne suivent quant à elles
pas la même tendance, et leurs ventes sont en hausse de 61%.
Mais c'est l'activité cloud computing de Microsoft qui enregistre les meilleurs résultats. On observe ainsi une progression
positive de 120% de la plateforme Azure, ainsi qu'une croissance de 63% d'Office 365. De manière générale, les services
de cloud à destination des professionnels ont augmenté de 7%.
A noter également : le nombre d'abonnés à Xbox Live a progressé de 26%. Tout n'est donc pas perdu pour Microsoft, qui
invoque une hausse de son taux d'imposition annuel et l’essoufflement du marché des PC pour expliquer ses chiffres en
berne.
L'endurant Liquid Zest Plus d'Acer
Le Liquid Zest Plus a officiellement été
présenté par Acer. Sa batterie de 5000
mAh promet une belle autonomie.
On a pu découvrir le Liquid Zest d'Acer
lors du Mobile World Congress 2016.
C'est maintenant le Liquid Zest Plus, la
nouvelle version du smartphone, qui a été
dévoilée à l'occasion de la conférence annuelle du constructeur [email protected] Un
modèle de moyenne gamme, doté d'une
très bonne autonomie et d'aptitudes
photo intéressantes.
Le Liquid Zest Plus est un smartphone de
5,5 pouces. Sous son capot, il embarque
un processeur ARM Cortex 53 quatre
cœurs 1,3 GHz et une puce graphique
Mali T720. Il bénéficie de 2 Go de mémoire vive et de 16 Go de stockage, qu'il
est possible d'étendre à l'aide d'une carte
microSD. L'appareil est d'apparence solide
et offre une manipulation agréable. Il mesure 15,4 x 7,7 x 0,97 cm pour un poids de
175 grammes. Côté système d'exploitation, le Liquid Zest Plus tourne sous Android 6.0 Marshmallow. Le point fort de
ce smartphone réside, selon Acer, dans
son endurance. Le fabricant annonce
ainsi plus de deux jours d'autonomie,
grâce à une batterie de 5000 mAh. Autre
promesse de la part du géant taïwanais :
un appareil photo de qualité. Un triple
système d'autofocus - par laser, détection
de phase et détection de contraste – permet une mise au point appréciable. Le Liquid Zest Plus comprend un capteur de 13
mégapixels à l'arrière et un capteur de 5
mégapixels en façade.
Il faudra cependant patienter avant de
pouvoir mettre la main sur le Liquid Zest
Plus d'Acer. L'appareil n'en est pas encore
à sa version finale, et aucune date de sortie n'a été précisée par le fabricant. Son
prix de vente devrait se situer aux environs de 199 euros.
Apple Watch,
des applis 100%
natives
A partir du 1er juin 2016, les applications développées pour
l'Apple Watch devront obligatoirement être natives. Apple
semble vouloir privilégier l'indépendance de son Apple Watch.
Selon une note publiée par la marque à la pomme à l'attention
des développeurs, les applications à destination de la montre
connectée devront obligatoirement être natives à partir du 1er
juin prochain. Apple avait donné aux développeurs la possibilité de mettre au point des applications natives pour l'Apple
Watch à l'occasion de la Worldwide Developers Conference (WWDC) 2015,
avec le kit de développement de watchOS
2. Cette option se
transformera bientôt
en une obligation.
Concrètement, au lieu
de s’exécuter sur un
iPhone connecté à la
smartwatch en Bluetooth, les
applications seront installées et
tourneront directement sur l'Apple Watch. Une nouveauté
pratique, qui permettra par exemple aux sportifs d'utiliser
une application de jogging sur leur montre connectée lors de
leurs sessions de course à pied, sans avoir besoin de s'encombrer de leur iPhone dans leur poche. Les applications nécessitant une connexion Internet pourront également être utilisées sans avoir besoin de disposer d'un iPhone à proximité
directe, en connectant simplement la smartwatch au même réseau WiFi que le smartphone. Voilà une bonne nouvelle, qui
va simplifier la vie des utilisateurs de l'Apple Watch et leur permettre de profiter d'applications plus fluides et plus stables. Les
développeurs vont cependant devoir mettre les bouchées doubles pour concevoir des applications natives pour la smartwatch. Si elles ne remplissent pas cette condition, les nouvelles
applis seront vraisemblablement écartées de l'App Store.
FBI, une faille sur
iPhone à plus de
1 million de dollars
Le FBI aurait versé plus de 1,3 million de dollars pour obtenir
le déverrouillage de l'iPhone de San Bernardino. L'iPhone
5C utilisé par l'un des auteurs de la fusillade de San Bernardino,
qui s'est déroulée en décembre dernier en Californie, a été déverrouillé par un groupe de hackers fin mars. Et ce, sans l'aide
d'Apple qui refusait catégoriquement de collaborer avec le
FBI en créant une porte dérobée afin de récupérer les informations contenues dans l'appareil. Loin d'être gratuite, cette
opération aurait coûté au moins 1,3 million de dollars au
FBI. C'est une faille 0-day (ou zero day) qui a été utilisée pour
accéder aux précieuses données. Autrement dit, une vulnérabilité n'ayant fait l'objet d'aucune publication précédente, ou
n'ayant aucun correctif connu. L'identité des hackers ayant découvert cette faille n'est pas connue, ni le montant exact que
le gouvernement américain a déboursé pour y avoir accès.
James Comey, le directeur du FBI, a simplement déclaré, en
parlant de cette somme : « Plus que ce que je vais avoir durant
le temps restant à mon poste, c’est-à-dire sept ans et quatre
mois ». Après un rapide calcul à partir de son salaire annuel,
on arrive à un résultat d'au moins 1,34 million de dollars. Une
somme faramineuse, qui valait le coup d'être payée selon le
FBI, même si les informations récoltées n'ont finalement pas
été d'une grande aide dans l'enquête. Ironie de l'histoire : Apple, qui refusait d'aider le FBI à accéder aux données de
l'iPhone 5C afin de ne pas compromettre la sécurité de ses utilisateurs, souhaite bien évidemment avoir connaissance de
cette faille, afin de la corriger. Une information que le FBI refuse de communiquer, laissant la firme à la pomme dans
l'obligation de découvrir cette faille par ses propres moyens.
10
Samedi 14 mai 2016
MONDE
La Nation Arabe
Sahara occidental occupé
Persistance des violations des droits de l’Homme
Les violations des droits de l’Homme au Maroc et au Sahara occidental occupé demeurent fréquentes, ont regretté jeudi à Bruxelles
des défenseurs des droits humains qui ont déploré la persistance des arrestations arbitraires, les mauvais traitements, les tortures et
la condamnation de militants, notamment sahraouis, à de lourdes peines à l’issue de procès inéquitables.
S
’exprimant lors d’un débat sur les ‘‘Violations des droits de l’Homme au Maroc : regard marocain, regard sahraoui’‘
organisé à l’Université libre de Bruxelles
(ULB) à l’occasion de la semaine d’hommage aux prisonniers politiques sahraouis,
le représentant de la Commission des familles des prisonniers de Gdeim Izik, Ali
Roubiou, a dénoncé les traitements ‘‘cruels,
inhumains, dégradants et portant atteinte à
la dignité’‘ réservés aux prisonniers politiques sahraouis, notamment ceux du
groupe de Gdiem Izik.
Le 8 novembre 2010, les forces marocaines
de sécurité ont démantelé le camp de protestation installé par des Sahraouis un mois
auparavant à Gdeim Izik pour revendiquer
les droits économiques, sociaux et politiques
des populations sahraouies, procédant à l’arrestation de centaines de protestataires.
Défiant toutes les dispositions des normes
internationales relatives aux droits humains,
les autorités marocaines ont déféré 25 d’entre eux devant un tribunal militaire qui les
a condamnés à de lourdes peines, allant de
20 ans d’emprisonnement à la réclusion à
perpétuité.
Parmi eux figurent Naâma Asfari, Ahmed
Sbaï et Mohamed Tahlil, tous membres d’or-
Libye
ganisations sahraouies de défense des droits
humains qui œuvrent pour l’organisation
d’un référendum d’autodétermination au
Sahara occidental.
Selon Ali Roubiou, les autorités marocaines
n’ont présenté aucun témoin ni aucune
preuve matérielle permettant d’appuyer les
accusations (homicides pour la plupart) portées à l’encontre des personnes condamnées.
‘‘Ils ont présenté devant la cour des armes
que la police a prétendument saisies dans le
camp sans fournir la moindre preuve confirmant le lien entre ces armes et les accusés,
mais aussi des aveux obtenus sous la torture’‘, a-t-il précisé, rappelant que les Sahraouis condamnés avaient été torturés et
contraints à signer de fausses déclarations les
incriminant.
Il en veut pour preuve le cas du défenseur
des droits de l’Homme, Naâma Asfari,
condamné à 30 ans de prison en tant qu’organisateur des affrontements dans le camp,
alors même qu’il avait été arrêté la veille de
son démantèlement.
‘‘Torturé, battu et humilié pendant sa garde
à vue en 2010, il avait signé des aveux sous
la torture que le tribunal militaire a utilisés
par la suite pour justifier la lourde peine qui
lui a été infligée’‘, a-t-il ajouté.
Venue témoigner de la situation des droits
de l’Homme au Maroc, la députée Ecolo au
Parlement bruxellois, Zoé Genot, a mis en
avant le cas du belgo-marocain Ali Aarras,
extradé en 2010 par l’Espagne vers le Maroc
où il a été condamné en 2012 à douze années
de prison.
Citant un rapport d’experts de l’ONU, cette
députée bruxelloise a confirmé qu’Ali Aarras a été torturé par les autorités marocaines
en vue de lui extorquer des aveux de complicités terroristes, allant jusqu’à affirmer
que ‘‘la justice marocaine ne fonctionne pas’‘
ce qui rend l’obtention d’un procès équitable pour lui ‘‘impossible’‘.
Elle a dénoncé, à ce titre, ‘‘la passibilité de
l’Etat belge’‘ qui n’a pas assisté ce ressortissant belge comme le prévoit la loi pour ‘‘ne
pas compromettre ses bonnes relations, notamment économiques, avec le Maroc’‘.
La sœur d’Ali Aarras, Farida, présente à ce
débat a conclu en affirmant que ‘‘le Maroc
est loin d’être un Etat de droit comme on
veut le faire croire’‘.
Le gouvernement d'Al-Sarraj décidé
à sévir contre le terrorisme
Le gouvernement d'union nationale en
Libye est décidé à sévir contre le terrorisme
en vue de ramener la paix et la stabilité dans
le pays où les forces armées loyales s'apprêtent à lancer une offensive d'envergure à
Syrte, tombée sous contrôle du groupe terroriste autoproclamé Etat islamique
(EI/Daech) l'an dernier.
Fayez al-Sarraj, qui tente de mettre en
place une stratégie nationale pour combattre Daech, a récemment insisté sur la nécessité d'une action concertée "pour anéantir"
l'organisation terroriste "avec la participation de tous".
Décidé à en finir avec Daech, le Conseil
militaire de la ville de Misrata avait appelé
toutes les "brigades" (milices) sous son commandement à la mobilisation. Dans une décision publiée sur internet, le gouvernement
d'union a annoncé de son côté "la formation
d'une cellule spéciale des opérations mili-
taires contre le groupe terroriste Daech ".
Cette cellule coordonnera les opérations
de lutte contre le groupe extrémiste dans
une zone s'étendant de Misrata à Syrte, située à 450 km à l'est de Tripoli, a précisé le
gouvernement, en demandant à "tous les
groupes armés de s'abstenir d'agir sans son
feu vert, à l'exception d'opérations de légitime défense".
Un regain de l'activité terroriste menace
des pans entiers de la Libye. Quatre membres des forces loyales au gouvernement
d'union ont été tués, jeudi, et 24 autres blessés dans deux attaques simultanées de membres de l'organisation terroriste Daech à
Saddada à l'est de Tripoli.
La semaine dernière, Daech/EI a mené
une attaque à Abou Grein, un carrefour
stratégique à mi-chemin entre Misrata et
Syrte, faisant huit morts et une centaine de
blessés.Pour mettre un terme à cette situa-
tion chaotique, le gouvernement d'union libyen avait annoncé mardi la création d'une
nouvelle force armée chargée de protéger les
sièges gouvernementaux, les postes-frontières et les hautes personnalités.
Il s'agit de la première tentative de la
part du gouvernement d'union nationale,
appuyé par l'ONU et les pays occidentaux,
pour réorganiser les forces armées de la Libye, déstabilisée par des crises à répétition
et livrée aux milices depuis le renversement
de l'ancien régime de Maammar el Gueddafi
en 2011.
Basée à Tripoli, cette "Garde Présidentielle" sera exclusivement composée de soldats et de policiers "sélectionnés dans les
différentes régions" libyennes, selon le gouvernement d'union.
Elle devra sécuriser les "sièges présidentiels (...) et les bâtiments publics", en plus de
la protection rapprochée des membres du
gouvernement et des délégations étrangères.
Elle aura aussi pour mission de protéger
les "sites sensibles, y compris les postesfrontière maritimes, aériens et terrestres, les
sources et le réseau de fourniture d'eau et les
centrales électriques".
Activité diplomatique du gouvernement
d'union en faveur de la stabilité
Le chef du gouvernement d'union libyen, Fayez al-Sarraj, a entrepris une série
de visites et d'actions diplomatiques qui
l'ont mené dans plusieurs pays. Fayez alSarraj s'est rendu mercredi en Egypte où il
s'était entretenu avec plusieurs responsables égyptiens notamment des derniers développements de la situation en Libye.
Le chef du nouveau gouvernement libyen a également rencontré le secrétaire gé-
néral de la Ligue des Etats arabes, Nabil al
Arabi avec lequel il a discuté de la situation
politique et sécuritaire actuelle de la Libye.
Pour ce qui est de sa dernière visite en
Tunisie, M. Al-Sarraj a rencontré le président tunisien Béji Caïd Essebsi qui a promis
que la Tunisie ne lésinera sur aucun moyen
pour soutenir le gouvernement d'union national libyen.
Les deux chefs d'Etat ont convenu de la
création d'une commission qui aura pour
but de gérer la situation sur la bande frontalière entre les deux pays notamment au niveau des passages frontaliers, et garantir la
circulation des citoyens des deux pays.
Le président Caïd Essebsi a, dans ce sens,
annoncé la reprise à la fin du mois en cours
des dessertes aériennes depuis l'aéroport de
Carthage en Tunisie vers la Libye.
Les conséquences directes de la précarité
de la situation sécuritaire libyenne ont été
ressenties par plusieurs pays voisins dont la
Tunisie où la récente crise de Ben Guerdane (sud) en est le symptôme.
Les commerces sont restés fermés mercredi à Ben Guerdane, ville du sud de la Tunisie, à la suite d'un appel à la grève générale pour protester contre la paralysie du
trafic commercial avec la Libye.
La Libye a été livrée aux milices armées
depuis la chute de l'ancien régime. Profitant
de la profonde crise qui secoue le pays depuis plus de cinq ans, Daech/EI -qui compterait entre 3.000 et 6.000 terroristes dans le
pays- a pu s'emparer de territoires considérables.L'organisation terroriste continue
d'étendre son influence pour s'implanter
dans ce pays, avec comme fief la ville de
Syrte (Est).
MONDE
La Nation Arabe
Brésil
Rousseff écartée officiellement
du pouvoir
La présidente brésilienne Dilma Rousseff a été officiellement écartée du pouvoir pour 180 jours,
dans l'attente du jugement final lié à sa destitution, qui pourrait intervenir en septembre avec tout
ce que cela comporte comme conséquences notamment sur le plan économique, alors que le Brésil
s'apprête à accueillir les Jeux olympiques d'été.
L
es sénateurs ont voté à une large
majorité de 55 voix (sur 81) l'ouverture formelle d'un procès en destitution de la dirigeante de gauche, accusée de
maquillage des comptes publics, au terme
d'une session historique entamée mercredi.
Mme Rousseff, 68 ans, est par conséquent
automatiquement écartée de la présidence
pendant un délai maximum de six mois,
dans l'attente de l'ouverture de son procès
en destitution par le Sénat où un vote des
deux tiers (54 sur 81), déjà dépassé jeudi,
sera requis pour prononcer la destitution
définitive. Celui-ci pourrait intervenir en
septembre, entre les Jeux Olympiques de
Rio de Janeiro (5-21 août) et les élections
municipales d'octobre prochain.
Le président du Sénat brésilien, Renan
Calheiros, a prévenu que la procédure
serait "longue et traumatisante", juste
avant l'ouverture de la séance plénière.
"La procédure d'impeachment qui est
enracinée dans notre histoire est longue et
traumatisante, et elle ne produit pas de
résultats immédiats", a affirmé M.
Calheiros. Première femme élue présidente du Brésil en 2010 et réélue en 2014,
Mme Rousseff, 68 ans, doit s'exprimer
jeudi avant de quitter le palais du Planalto.
Le vice-président, Michel Temer, crédité à
peine 1% à 2% d'intentions de vote en cas
d'élection, va donc probablement diriger le
Brésil jusqu'à la fin du mandat en 2018. Ce
dernier doit également se prononcer le
même jour.
Le plus grand pays d'Amérique latine va
tourner la page de 13 ans de gouvernement
du Parti des travailleurs (PT), entamée en
2003 par l'ancien président Luiz Inacio
Lula da Silva, qui a présidé au boom socioéconomique brésilien des années 2000.
Les raisons d'une destitution
Officiellement, l'opposition accuse la présidente d'avoir commis un "crime de responsabilité" en maquillant sciemment les
comptes publics pour dissimuler l'ampleur
des déficits en 2014, année de sa réélection
disputée, et en 2015.
Mme Rousseff, ancienne ‘guérillera’ torturée sous la dictature militaire (1964-85), se
défend en soulignant que tous ses prédécesseurs ont eu recours à ces "pédalages
budgétaires" sans avoir été inquiétés.
Certains analystes estiment que tout ce qui
se passe actuellement n'est que "lutte de
pouvoir".
Rousseff en est consciente et le fait savoir.
Elle se dit victime d'un "coup d'Etat institutionnel" par Michel Temer.
M. Temer, ancien allié de la présidente, est
devenu son adversaire lorsque sa formation, le grand parti centriste du PMDB, a
quitté fin mars la coalition gouvernementale dominée par le Parti des travailleurs
(PT, gauche) au pouvoir depuis 13 ans,
sous les présidences de Luiz Ignacio Lula
da Silva (2003-2010) puis de Mme
Rousseff (depuis 2010).
De grands chantiers attendent le président
intérimaire
M. Temer va hériter du cocktail explosif
qui a conduit au déclin de la popularité de
Mme Rousseff : la pire récession depuis les
années 1930 et l'énorme scandale de corruption Petrobras (un géant pétrolier brésilien), aux développements judiciaires
imprévisibles, qui éclabousse son propre
parti au plus haut niveau.
M. Temer prépare un paquet de mesures
libérales et par nature impopulaires qui
pourraient jeter les syndicats dans la rue :
ajustement budgétaire sévère, réforme du
système déficitaire des retraites et de la
législation du travail.
Et, par-dessus-tout, il "va hériter en grande
partie de l'insatisfaction des Brésiliens
contre la politique traditionnelle qu'il
incarne", souligne Thiago Bottino, analyste
à la Fondation Getulio Vargas.
Les marchés, inquiets de la récession historique qui frappe le Brésil, espèrent qu'il
répondra rapidement à leurs attentes :
ajustement budgétaire, réforme du système des retraites, du droit du travail.
M. Temer, qui a lui-même été cité par des
inculpés, pourrait aussi voir son mandat
cassé avec celui de Mme Rousseff par la
justice électorale pour financement illicite
par des fonds détournés de Petrobras.
Et il risque d'être déclaré inéligible pour
huit ans, après sa récente condamnation
en appel pour entorse à la loi sur le financement des campagnes électorales. Qu'à
cela ne tienne, Temmer va tout de même
assumer la présidence, probablement
jusqu'en 2018.
Qatar
7è Conférence ministérielle du Forum
sur la coopération sino-arabe
Les travaux de la 7e Conférence
ministérielle du Forum sur la coopération
sino-arabe ont débuté jeudi dans la capitale qatarie Doha, avec la participation de
l'Algérie.
Le ministre des Affaires maghrébines,
de l'Union africaine (UA) et de la Ligue
arabe, Abdelkader Messahel, conduit la
délégation algérienne à la conférence
ministérielle.
Ce forum, qui a été précédé mercredi
par une réunion des hauts fonctionnaires,
vise à renforcer un partenariat, mutuellement bénéfique, entre les pays arabes et la
Chine et à examiner les voies à même de
le relancer et de le promouvoir au plus
haut niveau.
Les ministres procèderont à l'évaluation de la coopération sino-arabe, et examineront nombre de questions politiques
qui se posent sur la scène internationale
notamment les derniers développements
de la question palestinienne, la situation
dans le monde arabe et les questions sécuritaires en matière de lutte antiterroriste.
Mercredi, M. Messahel s'était entretenu en marge des travaux de la réunion
avec le ministre chinois des Affaires
étrangères, M. Wang Li.
La rencontre a permis de passer en
revue l'état de la coopération bilatérale et
les perspectives de son renforcement et
son élargissement dans le cadre du
Partenariat Stratégique Global qui lie les
deux pays.
M. Messahel et M. Wang Li ont procédé également à un large échange de
vues sur les questions politiques internationales, notamment la réforme des
Nations Unies, les partenariats AfriqueChine et Pays arabes-Chine ainsi que sur
les efforts de la communauté internationale pour le règlement pacifique des
conflits.
Les deux hauts diplomates se sont félicité "du niveau de coopération atteint
ainsi que de la concertation politique permanente entre les deux pays".
Samedi 14 mai 2016
11
Personnes déplacées
dans le monde
Le nombre a
atteint le record
de 40 millions
en 2015
Le chiffre record de 40 millions de
personnes déplacées dans le monde a
été atteint en 2015 suite aux situations
de conflit, dont plus de la moitié en
Syrie, Yémen et Irak, établit un rapport publié mercredi.
En 2015, il y a eu 8,6 millions de
nouveaux déplacés en raison de
conflits armés, dont 4,8 millions au
Moyen-Orient et en Afrique du Nord,
pour atteindre un total de 40,8 millions, indique l'Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC).
"Ce chiffre est le plus élevé jamais
enregistré et représente le double du
nombre de réfugiés dans le monde",
déplore Jan Egeland, secrétaire général
du Conseil norvégien pour les réfugiés
qui a cosigné le rapport de l'IDMC, un
observatoire basé à Genève.
La tendance "s'est accélérée depuis
la fin 2010 et l'émergence du groupe
autoproclamé
"Etat
islamique"
(EI/Daech), note le rapport annuel.
C'est la quatrième année consécutive
que le nombre de déplacés en interne
atteint un nouveau record.
La Syrie, le Yémen et l'Irak comptabilisent plus de la moitié des personnes déplacées par les conflits en
2015. Viennent ensuite l'Afghanistan,
la Centrafrique, la Colombie, la
République démocratique du Congo,
le Nigéria, le Sud Soudan et l'Ukraine.
Le rapport indique par ailleurs que
19,2 millions de personnes étaient
déplacées en 2015 à cause de catastrophes naturelles avec l'Inde, la Chine
et le Népal en première ligne.
En totalité, les conflits et les catastrophes naturelles ont fait 27,8 millions de nouveaux déplacés en interne
en 2015.
"Ce chiffre équivaut aux populations de New York, Londres, Paris et
Le Caire réunies, emportant dans leur
fuite, et souvent dans la panique, le
peu de choses qu'elles peuvent transporter, et se lançant dans un périple
teinté d'incertitude.
Autrement dit, environ 66.000 personnes ont dû abandonner leurs foyers
chaque jour en 2015", souligne M
Egeland.
La situation est souvent désespérément
stable.
Cinq
pays
la Centrafrique, la Colombie, l'Irak, le
Sud Soudan et le Soudan ne sont
jamais sortis du Top 10 depuis 2003.
"Cela démontre encore une fois
que, faute d'aide, les victimes voient
leur situation de déplacement se prolonger pendant des années, voire des
décennies", constate Alexandra Bilak,
la directrice de l'IDMC.
Le rapport annuel a mesuré pour la
première fois le nombre de déplacés à
cause du crime organisé et la violence
des gangs.
En décembre 2015, un million de
personnes étaient dans ce cas au
Salvador, Guatemala, Honduras et
Mexique, estime l'IDMC
14
Samedi 14 mai 2016
SANTÉ - ENVIRONNEMENT
La Nation Arabe
Aïn Defla
Opérations chirurgicales se rapportant à
la sphère ORL au profit de 22 enfants
Au total, 22 enfants, issus de milieux défavorisés de communes de la wilaya de
Aïn Defla, ont subi jeudi des opérations se rapportant à l’Oto-rhino-laryngologie
(ORL), a-t-on appris jeudi du président de l’association "Les amis du malade"
d’El Attaf, initiatrice de cette opération.
"Les enfants opérés sont issus notamment des communes de Bathia,
El Mayenne, Bélâas et Tiberkanine", a indiqué Hadj Sadok Samir,
signalant que l’opération a été organisée en coordination avec la direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Aïn
Defla. Les malades opérés ont été
auscultés au cours de sorties sur
terrain réalisées récemment par
l’association, a précisé M. Hadj Sadok, relevant que la plupart des enfants se sont faits opérés des amygdales et végétations. Le Dr
Mahmoud Hamadouche, spécialiste en ORL, a signalé que 30 opérations du genre ont été effectuées
ces derniers mois, faisant état de
plus de 300 enfants examinés lors
des sorties sur terrain des membres de l’association. En sus des
actes chirurgicaux, il a fait état de
conseils donnés aux parents
concernant la période post-opératoire, leur faisant remarquer que
"quelques jours seront nécessaires
avant que leur enfant ne puisse reprendre ses activités et ses repas
habituels." Saluant cette "louable"
initiative qui leur a épargné le déplacement vers les structures de
santé des grandes villes de la région, des parents de malades opérés ont tenu à remercier le staff médical pour le "dévouement" dont il
a fait preuve. "Mon fils souffrait
énormément des amygdales à telle
enseigne qu’il ne dormait pas la
nuit mais pour lui, grâce à cette
opération, rien ne sera comme
avant", se réjouit son père.
Environnement
Qualité de l'air désastreuse dans
la plupart des villes de la planète
Environ 80% des gens vivant dans
des zones urbaines sont exposés à
des niveaux de qualité de l'air ne
respectant pas les limites fixées par
l'Organisation mondiale de la
santé, selon une étude publiée
jeudi. "Si toutes les régions du
monde sont touchées, les habitants
des villes à revenu faible sont ceux
qui en subissent le plus les conséquences", s'inquiète l'OMS. D'après
l'étude, 98% des villes de plus de
100.000 habitants dans les pays à
revenu faible ou intermédiaire ne
respectent pas les lignes directrices
de l'OMS relatives à la qualité de
l'air. Dans les pays à revenu élevé,
ce pourcentage tombe à 56%. La
pollution de l'air ambiant, due à
des concentrations élevées de petites particules (MP10) et de particules fines (MP2,5) comprenant
des polluants comme le sulfate, les
nitrates et le carbone noir, est le
principal risque environnemental
pour la santé. Elle augmente le
risque d'accident vasculaire cérébral, de cardiopathie, de cancer du
poumon et de maladies respiratoires
aiguës,
notamment
d'asthme, et cause plus de trois millions de décès prématurés chaque
année dans le monde, souligne
l'OMS. "Lorsque l'air pollué enveloppe nos villes, les populations urbaines les plus vulnérables - les
plus jeunes, les plus vieux et les
plus pauvres - sont les plus touchées", a relevé le Dr Flavia Bustreo, sous-directeur général de
l'OMS chargé du département de la
santé de la famille. D'après les ex-
perts, qui ont comparé les niveaux
de particules fines dans 795 villes
de 67 pays, les niveaux mondiaux
de pollution atmosphérique en milieu urbain ont augmenté de 8%
entre 2008 et 2013. Les niveaux les
plus élevés de pollution atmosphérique ont été observés dans les pays
à revenu faible ou intermédiaire de
la Méditerranée orientale et de
l'Asie du Sud-Est, où les niveaux
annuels moyens sont souvent cinq
à dix fois supérieurs aux limites
fixées par l'OMS. Les pays à revenu
faible de la région du Pacifique occidental les suivent de près. D'après
un tableau dressé par l'OMS, Ryad,
Delhi, le Caire et Pékin figurent
Tuberculose
parmi les villes où l'air est le plus
chargé en particules MP10. En Europe, les niveaux de concentration
de petites et fines particules sont
pratiquement les mêmes à Londres
et Genève, alors qu'ils sont légèrement plus élevés à Paris et Rome,
note l'OMS. La plupart des sources
de pollution de l'air en milieu urbain ne proviennent pas des particuliers, d'après l'agence onusienne,
qui recommande de limiter les
émissions des cheminées industrielles, d'accroître l'utilisation des
sources d'énergie renouvelable, et
de privilégier les transports en
commun rapides et les réseaux de
pistes cyclables.
Zika
L’OMS recommande
aux femmes
enceintes d'éviter
le Brésil
L'Organisation mondiale de la
santé (OMS) a recommandé
jeudi aux femmes enceintes
d'éviter le Brésil, pays le plus
gravement touché par le virus
Zika, et ne pas assister cet été
aux Jeux olympiques et aux Jeux
paralympiques (Juillet et Septembre-2016).
Dans un communiqué publié
conjointement avec l'Organisation panaméricaine de la santé
(OPS), l'OMS a dressé une liste
de conseils destinés aux athlètes
et aux visiteurs qui se rendront à
Rio de Janeiro pour ces jeux prévus du 5 août au 18 septembre.
Le Brésil est l'un des 58 pays et
territoires touchés par le virus
Zika, transmis par un moustique
et qui peut provoquer une microcéphalie sur le foetus, une
malformation grave et irréversible se caractérisant par une
taille anormalement petite du
crâne.
L'OMS et l'OPS soulignent que
les Jeux se dérouleront en hiver
au Brésil, saison où l'activité des
moustiques est plus faible et où
le risque de piqûre est donc réduit. Mais les deux organisations "continuent de conseiller
aux femmes enceintes de ne pas
voyager dans les régions de
transmission du virus Zika, ce
qui inclut Rio de Janeiro".
L'OMS et l'OPS recommandent
par ailleurs aux athlètes et aux
visiteurs d'appliquer plusieurs
fois par jour des produits répulsifs antimoustiques et de porter
des vêtements, de préférence de
couleur claire, qui couvrent le
corps le plus possible.
Enfin, les deux organisations recommandent de ne pas se rendre dans des zones pauvres et
surpeuplées où l'absence d'eau
courante et d'hygiène favorise le
développement des moustiques.
Le Brésil est le pays le plus touché au monde, avec environ un
million et demi de personnes
contaminées depuis 2015, suivi
de la Colombie.
Des tests de diagnostics beaucoup
plus rapides recommandés
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a
recommandé jeudi un nouveau test rapide de
diagnostic permettant de détecter la tuberculose multirésistante (TB-MR) au bout de 48
heures, pour lutter contre cette maladie qui
tue 190.000 personnes dans le monde par an.
"Une étape critique a été franchie pour combattre la crise de santé publique que la tuberculose MR a provoquée" avec de nouveaux
tests, a déclaré le Dr Mario Raviglione, Directeur à l'OMS du Programme mondial de lutte
contre la tuberculose.
"Les nouvelles recommandations de l'OMS offrent un espoir à des centaines de milliers de patients qui peuvent désormais bénéficier d'un
test" permettant de déterminer rapidement s'ils
remplissent les conditions pour bénéficier d'un
schéma thérapeutique plus court, a-t-il ajouté.
Selon lui, les patients pourront ainsi "terminer
leur traitement en moitié moins de temps et
pratiquement à moitié prix".
Le nouveau traitement préconisé jeudi par
l'OMS dure entre 9 et 12 mois, pour un coût de
1.000 dollars contre 18 à 24 mois précédemment pour 3.000 dollars. Avec les traitements
sur 18 à 24 mois, les taux de guérison sont faibles, avec environ 50% au niveau mondial en
moyenne. Cela est dû en grande partie au fait
que les patients trouvent très difficile de continuer à prendre sur une longue période les médicaments, qui peuvent avoir des effets secondaires importants.
Les recommandations de l'OMS sur le schéma
thérapeutique plus court sont basées sur des
études auxquelles ont participé 1.200 patients
ayant une tuberculose MR sans complications
dans 10 pays. Selon l'organisation internationale, moins de 20 % des 480.000 patients atteints de tuberculose MR suivent actuellement
un traitement adapté. La tuberculose MR est
due à des bacilles résistants au moins à l'isoniazide et à la rifampicine, les deux médicaments
antituberculeux les plus efficaces. En 2014,
l'OMS estime que 5% des 9,6 millions de cas de
tuberculose ont contracté une forme multirésistante de la maladie. Cela représente chaque
année 480.000 cas et 190.000 personnes qui en
meurent, selon des chiffres officiels. L'OMS a
pour objectif de réduire d'ici à 2030, de 80%,
l'incidence de la tuberculose et de 90% la mortalité due à cette maladie.
ECONOMIE- ENTREPRISES
La Nation Arabe
Samedi 14 mai 2016
15
Protecon du consommateur
Ouverture à Alger du premier guichet
de l'association "Aman"
Lors d'une conférence de presse, le président de
l'association affiliée à la Fédération algérienne
des consommateurs (FAC), Hassan Menouar
a précisé que le guichet avait pour objectif de
prendre acte des préoccupations et doléances
des consommateurs mais aussi les orienter en
matière de consommation de divers produits.
Outre la défense des droits du consommateur,
le guichet vise à relever les dépassements et les
dénoncer auprès des services du ministère du
Commerce en charge de la lutte contre la
fraude et la contrefaçon. Sis au siège de l'association à Alger, le guichet est ouvert chaque
jeudi après-midi, a fait savoir M. Menouar soulignant la possibilité d'élargir les jours et horaires de réception du fait du nombre croissant
des doléances exprimées par les consommateurs.
L'opération sera prochainement élargie à travers d'autres wilayas avec l'ouverture prévue
d'une douzaine de guichets similaires avant la
fin 2016, a annoncé le même responsable selon
lequel le site web de la FAC sera mis en service
la fin mai pour recevoir les doléances des citoyens. A l'approche du mois de Ramadhan et
de la saison estivale, M. Menouar a indiqué
que son association avait lancé une campagne
de sensibilisation aux dangers des intoxica-
L'association "Aman" de protection du consommateur a annoncé
l'ouverture à Alger de son premier guichet au niveau national en
vue d'y recevoir les préoccupations et doléances des
consommateurs en attendant la généralisation de l'opération à
d'autres wilayas.
tions alimentaires sous le slogan "Préserve ta
santé" au niveau des écoles annonçant le lancement, les prochains jours, d'autres campagnes
contre le gaspillage. L'association a soumis plusieurs propositions au ministère du Commerce
pour lutter contre les intoxications alimentaires, à l'instar de la formation des propriétaires de restaurants et des employés des fastfoods et du renforcement du contrôle des
vendeurs à la sauvette particulièrement en été.
Le pétrole clôture la journée à un plus haut
niveau de l'année sur le marché new-yorkais
Les cours pétroliers sont un peu montés
jeudi et ont fini pour la deuxième séance
de suite au plus haut de l'année à New
York, suite à la publication d'un rapport encourageant par l'Agence internationale de l'Energie (AIE). A New
York, le cours du baril de référence
(WTI) pour livraison en juin, qui avait
déjà fini la veille à un niveau sans précédent depuis novembre, a treminé à
46,70 dollars jeudi soir, en hausse de 47
cents. A Londres, le baril de Brent de la
mer du Nord pour livraison en juillet a
gagné 48 cents à 48,08 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE). "Le marché
est animé par plusieurs éléments", a résumé un analyste de Lipow Oil Associates, citant notamment le fait que
"L'AIE comme le département américain de l'Energie (DoE) ont revu en
hausse leurs prévisions de demande".
L'AIE a non seulement laissé la porte
ouverte à une accélération de la demande en 2016, mais aussi prévu une
forte baisse de la production en dehors
de l'Organisation des pays exportateurs
de pétrole (Opep). "Cela fait espérer que
le marché se rééquilibre d'ici la fin de
l'année" alors qu'il est plombé depuis
plus de deux ans par une surabondance
générale, a commenté l'analyste. Le
DoE avait déjà publié des conclusions
plutôt encourageantes en début de
semaine dans son
propre
rapport
mensuel, et les investisseurs attendent encore pour
vendredi une publication semblable de
l'Opep. En dehors
de ces rapports, "le
marché continue à
profiter de l'annonce hier d'une baisse
inattendue des stocks de brut aux EtatsUnis", a noté de son côté un analyste de
Tradition Energy. Le déclin persistant
de la production américaine est l'une
des principales lueurs d'espoir des investisseurs, après l'échec à la mi-avril de
négociations entre pays producteurs
auxquelles ne participaient pas les EtatsUnis. Enfin, parmi les éléments moins
favorables aux cours, qui ont connu un
accès de faiblesse en milieu de séance, "le
renforcement du dollar a agi comme un
ralentisseur sur le marché pétrolier",
soulignait un analyste de ClipperData.
En 2015, les services du ministère du Commerce ont enregistré 5.562 cas d'intoxication
qui ont fait 11 morts. Par ailleurs, M. Menouar
a déploré "le phénomène du gaspillage particulièrement en ce qui concerne la consommation
d'électricité, d'eau, de carburant, de pain, de
factures de téléphone portable, indiquant que
la facture de consommation moyenne du téléphone portable d'une famille de cinq membres
est de 8.000 DA/mois, ce qui est excessif", selon
le responsable.
Concernant le gaspillage du pain, le responsable a indiqué que l'association des boulangers
algériens avait précisé que 60 millions de baguettes de pain étaient fabriquées quotidiennement, dont 20 millions gaspillées, précisant
que cela était couteux pour le trésor public, ce
produit étant subventionné par l'Etat. Dans le
cadre de la lutte contre les accidents d'asphyxie
au CO2 qui font près de 500 victimes/an,
"Aman" a proposé la fabrication locale d'appareils de détection de ce gaz. Evoquant l'affaire
des licences d'importation de véhicules, l'intervenant a appelé les autorités à revoir le nombre
de véhicules autorisés à l’importation, considérant que ce nombre était faible par rapport à la
demande nationale, d'où le risque de la hausse
des prix des véhicules.
Forum ministériel de la Conférence
2016 "women deliver"
Mme Meslem participera
aux travaux à Copenhague
La ministre de la Solidarité
nationale, de la Famille et de
Condition de la femme, Mounia Meslem Si Amer, représentera l'Algérie aux travaux
du forum ministériel de la
conférence 2016 "women deliver", qui se tiendra du 16 au
19 mai 2016 à Copenhague
(Danemark), indique jeudi un
communiqué du ministère.
Cette conférence est le plus
grand rassemblement mondial sur la santé des filles et
des femmes, leurs droits et
leur bien-être, précise-t-on de
même source. Elle regroupera
des dirigeants politiques, des
avocats, des journalistes, des
chercheurs et des acteurs de
la société civile venant des différents continents. L'objectif
principal de la conférence est
l'examen des voies et moyens
de la mise en oeuvre des Objectifs du développement durable (ODD), en ce qui
concerne les filles et les
femmes avec un accent particulier sur la santé maternelle,
sexuelles, reproductive et les
droits à l'égalité, à l'éducation
et à l'autonomisation économique.
L'activité économique mondiale
a peu de perspectives de redressement en 2016
L'activité économique mondiale a peu de perspectives de redressement en 2016, selon un
rapport publié jeudi par le Département des
Nations Unies des affaires économiques et sociales (DESA).
Le rapport précise que le produit mondial brut
n'augmentera que de 2,4% en 2016, soit le
même rythme qu'en 2015, marquant une révision à la baisse de 0,5 point de pourcentage par
rapport aux prévisions de l'ONU publiées en
décembre 2015, indique le rapport. La faiblesse
persistante de la demande globale dans les éco-
nomies développées reste un frein à la croissance mondiale, tandis que les prix bas des
produits de base, les déséquilibres budgétaires
croissants et les politiques restrictives ont encore assombri les perspectives pour de nombreuses économies exportatrices de matières
premières, ajoute le document.
Cela, est-il expliqué dans le texte, a été aggravé
par des chocs liés à des phénomènes climatiques, des tensions politiques et d'importantes
sorties de capitaux dans de nombreuses régions en développement. "Le rapport souligne
la nécessité d'une politique plus équilibrée pour
raviver la croissance mondiale et créer un environnement propice à la réalisation du Programme de développement durable à l'horizon
2030", a signalé le sous-secrétaire général des
Nations Unies pour le développement économique Lenni Montiel.
La croissance mondiale devrait augmenter légèrement pour atteindre seulement 2,8% en
2017, soit bien en deçà des tendances d'avant la
crise. La période prolongée de croissance lente
de la productivité et des investissements faibles
pèsent sur le potentiel à long terme de l'économie mondiale, relève le rapport. Une plus
grande coordination des politiques entre les
pays, est-il noté, peut atténuer les effets négatifs et limiter la volatilité des marchés financiers. A l'avenir, le rapport préconise que les
gouvernements utilisent pleinement et efficacement l'espace fiscal disponible, tout en élargissant l'assiette fiscale et en renforçant l'administration fiscale dans de nombreux pays en
développement et dans les économies en transition.
16
Samedi 14 mai 2016
CULTURE
La Nation Arabe
Selon Azzeddine Mihoubi
« La nouvelle carte des festivals maintient les
festivités qui défendent l'image de marque de l'Algérie »
Le ministre de la Culture, Azzeddine Mihoubi, a indiqué jeudi à Alger devant les membres du
Conseil de la Nation que la nouvelle carte des festivals maintient les festivités qui défendent
l'image de marque de l'Algérie à l'étranger, les autres étant des manifestations
culturelles locales.
‘‘La culture rentière’‘ sera
combattue notamment lors
des grandes manifestations
culturelles qui souvent privilégient la quantité à la qualité,
a affirmé le ministre.
Il a par ailleurs indiqué
qu'actuellement le secteur se
penche sur la révision de
toutes les lois afin de les adapter aux développements de la
vie culturelle notamment la
loi sur le cinéma qui doit être
souple, a-t-il dit, pour permettre des investissements
dans le domaine. Cette révision concernera également
d'autres domaines tels que les
activités du livre pour finaliser
les textes d'application afin de
Constanne
permettre au secteur d'être
convenablement représenté.
M. Mihoubi a outre estimé
que la loi relative au patrimoine culturel est l'une des
principales lois qui seront
adaptées aux nouveaux développements que connaît le
secteur au regard de l'importance du patrimoine national.
En réponse aux questions des
membres du Conseil de la Nation, le ministre a appelé à investir dans le domaine culturel, indiquant qu'un projet de
décret exécutif sera soumis
prochainement au gouvernement pour la création de l'observatoire national des musées.
Concernant
le
patrimoine et le non classement de certaines zones dans
le parc du Tassili Nadjer, M.
Mihoubi a affirmé que des efforts sont déployés pour la
prise en charge de ce legs cul-
turel et civilisationnel et des
mesures ont été prises
pour l'élargissement de ce
parc ajoutant que le dossier
technique sera soumis à la
commission ad hoc.
Colloque international
sur la Numidie et Massinissa
Un colloque international sur la Numidie, Massinissa et l’histoire sera organisé aujourd’hui samedi à Constantine, a
indiqué le coordinateur scientifique de ce
colloque, Farid Kherbouche.S’exprimant
au cours d’une conférence de presse animée à la Maison de la culture Malek Haddad de Constantine, il a indiqué que ce
colloque international de trois jours (du
14 au 16 mai 2016), décortiquera ‘‘dans le
détail et dans la globalité le projet de Massinissa, fondateur du 1er Etat numide au
triple plan, institutionnel, militaire et économique’‘. Dans ce contexte, le même intervenant a indiqué que le plan de développement économique de l’Aguellid
Massinissa, basé essentiellement sur la
production agricole et l’exploitation des
ressources naturelle comme les carrières
de marbre, sera présenté comme un ‘‘modèle de réussite avéré à suivre’‘.Organisé à
l’initiative du Centre national de recherches préhistoriques anthropologiques
et historiques (CNRPAH), ce colloque international sera une occasion pour ‘‘revenir’‘ sur le rayonnement de Massinissa à
l’échelle internationale et dans le bassin
méditerranéen en particulier, a souligné
M. Kherbouche également chercheur au
CNRPAH.Une trentaine de spécialistes
et d’experts de l’Algérie et de l’étranger
(Italie, Tunisie et France entre autres)
prendront part à cette rencontre internationale qui sera mise à profit pour développer le ‘‘génie’‘ de l’homme à travers
les époques, a en outre souligné le même
intervenant. Mettant l’accent sur l’importance de ce genre de rencontre dans le
perfectionnement des connaissances en
matière d’archéologie, et d’histoire notamment, le même intervenant est revenu
sur l’impact qu’aura ce colloque dans la
réhabilitation de la culture amazighe et
l’histoire.La préhistoire de la région de
Constantine, l’émergence de la céréaliculture en Afrique du nord dès les temps
préhistoriques, le présence grecque dans
le royaume numide au cours du 2ème siècle avant J.-C, la Numidie, Massinissa et
les rapports avec Rome, les monnaies numides de plomb, la politique culturelle de
Massinissa et les études archéologiques
et analytiques des cadrans solaires découverts en Numidie figurent parmi les
thèmes des communications prévus dans
le cadre de ce colloque international.Des
excursions sur les sites archéologiques de
Tiddis et au tombeau de Massinissa, situé
sur les hauteurs de la commune d’El
Khroub, seront prévues. L'Etat numide,
fondé au deuxième siècle avant JC par
Massinissa, était prospère et occupait une
place prépondérante dans le bassin méditerranéen. Un royaume disposant de sa
propre monnaie, très respecté, fidèle aux
traités et refusant toute ingérence extérieure dans ses affaires intérieures, a-t-on
rappelé.
M. Mourad
El-Oued
1ères Journées du film documentaire
et du court métrage
Dix (10) œuvres seront projetées lors
des premières Journées du film documentaire et du court métrage amateurs,
prévues les 15 et 16 mai courant à ElOued, a-t-on appris jeudi des organisateurs.Cette manifestation culturelle prévoit la projection de documentaires et de
courts métrages, d’une durée ne devant
pas dépasser les 30 minutes, sélectionnés
sur la base de critères techniques axés
notamment sur la qualité de l’image, du
son, la nature de la production (documentaire ou court métrage), ainsi que le
thème traité devant respecter les composantes nationales, ont indiqué les res-
ponsables du club "Wakafet Daouiya"
(Haltes lumineuses), relevant de la Maison de la culture d’El-Oued (partie organisatrice).Composé de spécialistes en audiovisuel, le jury s’est attelée dans la
sélections des œuvres à l’évaluation du
respect des critères exigés, a indiqué la
même source, ajoutant que ce rendezvous culturel prévoit également des ateliers sur le scénario, qui seront animés par
le réalisateur Nacer Mahboub et le scénariste Merouane Tayeb Bachir.Le programme prévoit également la projection
à titre honorifique du film documentaire
"El-Mensedj" (le métier à tisser), un outil
pour la fabrication traditionnelle d’articles en laine et poils de chameau, dont le
burnous, la kachabia et le tapis.Cette manifestation culturelle s’assigne comme
objectifs d’encourager les jeunes vers la
spécialisation dans les techniques de la
production cinématographique et leur
permettre de se frotter aux expériences
techniques en matière de production audiovisuelle, selon les organisateurs.L’organisation de ces premières Journées du
film documentaire et du court métrage
amateurs s’insèrent dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine (18
avril-18 mai).
Musique
"Beyond Borders
Ensemble", une croisière
autour de la Méditerranée
"Beyond Borders Ensemble"(au-delà des frontières), un orchestre de cinq musiciens représentant
l’Italie au 17e Festival culturel européen en Algérie,
a animé mercredi soir à Alger un concert, marqué
par la diversité du programme dans une croisière
onirique à travers la culture méditerranéenne.Dirigé d’une main de maître par le jeune violoncelliste
algérien Mehdi Elias Baba Ameur, l’ensemble italien a embarqué le nombreux public présent dans
une véritable randonnée, savourant dans la délectation un florilège de musiques de plusieurs pays de
la Méditerranée.Quinze pièces issues d’Algérie, Italie, Tunisie, Palestine, Turquie, Liban, Bosnie Herzegovine, Bulgarie, Syrie, Macédoine et Grèce ont
orné, deux heures durant, le silence de la salle Ibn
Zeïdoun de l’Office Riadh el Feth (Oref), créant de
belles passerelles d’échanges dans un concert dédié
à l’Homme dans sa diversité culturelle.Les pièces,
La Sette Grazie, Attass Attas a Mimmi, La Bella
Bruna, Touchia Zidène, Amor d’Oro, Lamouni,
Alouf, Uskudar, Agadelha, Bel’Lahi, Quando El
Rey Nemrud, Staro Pomasko, La Rose, Lavano Yovanki et Me Kalesse, brillamment exécutées, ont enchanté le public qui a pris part au voyage manifestant sa satisfaction par des ovations nourries et
répétées.Servi avec maîtrise et professionnalisme
par Mehdi Elias Baba Ameur, la Sud-Coréenne
Dahl Ah Lee et la Bulgare Darena Petrova aux violons et les Italiens Simone Colavecchi à la colascione (instrument à cordes ressemblant à la kouitra) et Simone Vulpano à la percussion, le concert
a créé un sentiment d’union dans une atmosphère
de convivialité.Dans un répertoire éclectique, inscrit dans le registre des musiques du monde, l’ensemble Beyond Borders a croisé plusieurs genres de
musique, sur le fond d’une vision académique où
toutes les mélodies étaient soumises à une harmonisation classique recherchée, soutenue par les
rythmes irréguliers des différents terroirs.Ainsi, la
Touchia Zidène, pièce du patrimoine andalou, a été
rendue dans une version marquée par une distribution ingénieuse où les instrumentistes ont usé du
"contre point" (harmonisation qui consiste en la superposition de plusieurs mélodies, jouées en décalage de mesures pour accompagner et orner l’air
principal), montrant la richesse et les possibilités
d’arrangement que recèle la musique algérienne.Simone Vulpano à la derbouka, au tar et au
bendir, a marqué sa présence avec une prestation
époustouflante, mettant en valeur son talent empreint d’intelligence et de musicalité devant des
rythmes exigeants par leur complexité et leurs différences culturelles où le ressenti est souvent difficile à saisir.Né en 1989, Mehdi Elias Baba Ameur a
étudié le violoncelle au Conservatoire central d’Alger avant de rejoindre, très jeune encore, son orchestre de chambre dirigé par le regretté Mougari
Boukhari,Majeur de sa promotion à l’issue de
chaque année d’étude, il bénéficie d’une bourse en
Italie où il poursuit sa formation au Conservatoire
de Santa Cécilia à Rome jusqu'à l'obtention de son
diplôme final de spécialité dans le violoncelle.En
2012, Mehdi Elias Baba Ameur, eut l’idée de former
le "Beyond Borders Ensemble", avec le souci de démontrer que "la musique savante n’est pas nécessairement élitiste".Auparavant, des extraits de
""Pourquoi lire", dernier ouvrage de Charles Dantzig paru en 2016 et "L’arbre à dires" (1998) de Mohammed Dib ont été lus dans une ambiance de solennité par des membres du Collectif "Fabrique à
lecteurs", récemment créé, invitant le public à pénétrer dans l’univers des mots.Le 17e Festival culturel européen en Algérie se poursuit jusqu’au 21
mai avec, au programme de jeudi, la Bulgarie et le
Portugal qui présenteront "L’étranger" (film) et la
chanteuse de Fado, Claudia Madur.
Pa
ge
Az prop
za os
Me ée
rie par
m
:
FEMME
Samedi 14 mai 2016
La Nation Arabe
17
Tin Hinan, une femme qui incarne
la beauté et l’autorité
T
in Hinan est le nom que des traditions orales donnent à l'ancêtre originelle
des Touareg nobles du Hoggar. Il s'agit d'une femme que l'on connait aujourd'hui à travers la tradition orale touarègue qui la décrit comme « une
femme irrésistiblement belle, grande, au visage sans défaut, au teint lumineux,
aux yeux immenses et ardents, au nez fin, l’ensemble évoquant à la fois la
beauté et l’autorité ». Son nom veut dire en tamachek, « elle qui se déplace
« ou celle qui vient de loin ».Tin Hinan serait, selon la tradition touarègue,
une princesse originaire de la tribu berbère, dans le Tafilalet ; elle serait
venue dans le Hoggar en compagnie de sa servante Takamat (ou Takama), laquelle est pour sa part donnée comme la mère des Touaregs
plébéiens du Hoggar. D'autres légendes donnent cependant une autre
version de l'origine des Touareg du Hoggar: elles les font tous descendre d'une femme unique, nommée Lemtoûna. Et d'autres groupes
touarègues donnent encore d'autres noms à celles dont ils font leurs ancêtres respectives.
En 1918, Pierre Benoit, dans son roman l'Atlantide, raconte l'histoire
d'Antinéa. Il s'agit en fait de Tin Hinan dont il a modifié le nom.
En 1925, à Abalessa, dans le Hoggar, des archéologues découvrent la
tombe d'une femme. Ils y trouvent outre un squelette bien conservé, des
pièces de monnaie à l'effigie de l'empereur romain Constantin, des bijoux en
or et en argent, ainsi qu'un mobilier funéraire. La tombe, qui date du IVe siècle, est attribuée par les archéologues à Tin-Hinan, bien que les Touareg euxmêmes soient beaucoup moins affirmatifs sur ce point. Elle est aujourd'hui une attraction touristique. Le corps, quant à lui, est conservé au musée du Bardo à Alger.
Épilation : maintenant, c'est encore plus pratique
Rasoir, crème, cire... Nous avons toutes nos préférences en matière
d'épilation. Et aujourd'hui, la technologie fait encore des progrès
pour nous offrir des solutions toujours plus performantes. Épilation : maintenant, c'est encore plus pratique. Rasoir, crème, cire...
Nous avons toutes nos préférences en matière d'épilation. Et
aujourd'hui, la technologie fait encore des progrès pour nous offrir
des solutions toujours plus performantes.
Blague du jour
Poulet à l’ail et aux
légumes
Ingrédients :
1 poulet de 1kg. 10 gousses d’ail
Pour la sauce :
1 verre à thé de jus de citron. 3 c à s de ketchup. 3 c à s de persil. 2 c à s de coriandre. 1 oignon
Pour les légumes :
2 tomates. 2 pommes de terre. 2 carottes. 2 poivres verts. 2 poivres rouges. Sel. Poivre. ½ verre à thé d’huile d’olive
Préparation :
Préchauffer le four à 180°. Nettoyer bien le poulet puis le découper en morceaux. Soulever un peu la peau de poulet puis
la farcir avec l’ail haché. Disposer les morceaux de poulet
dans un moule à four beurré. D’autre part, préparer la sauce
en mélangeant le jus de citron avec le ketchup, le persil, la coriandre, les carrés d’oignon et les carrés de poivron. Verser la
sauce sur les morceaux de poulet et mélanger le tout. Laver et
couper les légumes en dés. Parsemer avec le sel, le poivre et
l’huile d’olive puis les ajouter avec le poulet. Verser un verre
d’eau sur tout le mélange. Couvrir le moule à four avec le papier aluminium. Cuire au four le poulet à l’ail et aux légumes
pendant 55 minutes. Servir chaud le plat avec du riz cuit à la
vapeur.
C'est une maîtresse qui sort
une carte du monde, elle
demande à un élève, Omar, de
venir pointer l'Amérique sur la
carte. Ensuite, elle dit :
- Maintenant que tout le monde sait
où se trouve l'Amérique, pouvez
vous me dire qui l'a découverte ?
Et tous les élèves disent :
- C'est Omar !
Citation ou
Proverbe
La mère aime
tendrement,
le père
solidement.
Bélier :
Vous vous êtes peut-être réveillé ce matin avec
quelques souvenirs d'un rêve étrange. Essayez
de vous en souvenir car certains passages peuvent contenir des messages importants pour la
journée qui s'annonce. Confrontez justement
ce qui va se passer avec les moments clés de
votre rêve.
Taureau :
Votre plus beau sourire s'installera sûrement sur vos lèvres aujourd'hui, pour ne
plus les quitter ! Votre bonne humeur
rayonne. Mais tous ceux que vous croiserez
ne seront certainement pas dans le même
état d'esprit. Pas de problème pour tenter de
les dérider.
Gémeaux :
Aujourd'hui, prenez conscience, réellement, que vous
êtes quelqu'un d'unique et de spécial ! Pas pour attraper la grosse tête, mais simplement pour vous persuader enfin que vos opinions et vos agissements ont le
droit d'être différents de ce que pratiquent certains
autres. Il vous arrive de culpabiliser parce que vous
imaginez agir d'une manière hors norme.
Cancer :
Aujourd'hui, vous pourriez être particulièrement soucieux d'améliorer votre univers quotidien. Quelques
nouveaux aménagements chez vous pourraient vous
captiver tout spécialement. Des travaux de peinture ?
De nouveaux meubles, ou un tapis chiné aux Puces ?
Qui sait ? Un rien peut améliorer et transformer l'atmosphère d'une pièce.
Lion :
La configuration astrale du jour va mettre à rude
épreuve vos envies récurrentes de partir à l'autre
bout du monde, ou du moins votre réflexe
consistant à toujours vous aménager une porte
de sortie dans vos relations... Histoire de ne pas
rester coincé, et surtout, ne pas devenir dépendant.
Vierge :
Aujourd'hui, place à votre grande tribu ! Vous
serez, volontairement ou involontairement,
entouré par les vôtres ! Parents, cousins, neveux
et nièces... Ils ne manqueront pas de se manifester et d'envahir ainsi, avec affection et attention,
votre univers. Vous en serez heureux, alors ne
boudez pas votre plaisir.
Balance :
Non, vivre parmi les autres n'est pas toujours simple.
Vous ne pouvez pas tout à fait faire tout ce que vous
voulez. Ou alors vous vous retrouvez seul. Mais ditesvous que les relations, justement, sont là pour vous
faire expérimenter autre chose que le fait d'être seul
aux commandes de votre vaisseau. Vous êtes libre
depuis longtemps..., liez-vous un peu... non ?
Scorpion :
Vous vous sentez partagée entre le monde imaginaire
et le monde réel. Invariablement c'est le monde imaginaire qui l'emporte et vous vous adonnez à quelques
rêveries très agréables. Cependant, prenez bien garde
à ne pas perdre complètement pied avec la réalité.
Plus que tout autre, vous pourriez établir des passerelles entre ces deux univers.
Sagittaire :
Seriez-vous en passe de vous mettre à douter de vos
objectifs ? Est-ce possible, vous le roc, la montagne, le
bulldozer ? Mais oui. On dirait bien que, pour une fois
que vous vous détachez du réel, votre champ de maîtrise incontesté, vous ne saisissez plus tellement quelle
philosophie à engendré vos plans. Et s'il n'y avait
jamais eu, justement, de philosophie ?
Capricorne :
Vous hésitez à prendre une initiative. Au contraire,
vous préférez attendre pour voir comment tournent
les choses avant de vous engager. Vous préférez retarder vos actions, sans savoir exactement ce qui vous
dérange. Posez-vous moins de questions, et suivez
votre intuition ! Le chemin le plus rapide et le plus sûr
se trouve toujours en ligne droite, sur la route.
Verseau :
Poursuivez vos objectifs avec fermeté, et sentez-vous
libre de prendre le contrôle des événements. Autour
de vous, on attend un meneur fort et confiant. Soyez
la femme libérée qui pense seule et ne craint pas de
s'aventurer en terre étrangère ! Vous avez l'occasion
de combiner votre nature sensible avec votre sens aigu
de l'analyse pour parvenir au but recherché.
Poissons :
Vous vous sentirez de moins en moins confiante au
fil de la journée. Vous n'arrivez pas à participer aux
conversations, ce qui est plutôt rare ! Simplement,
vous ne savez pas quoi dire. Ou encore ce sont les
personnes en face de vous qui ne vous inspirent
pas. Vous avez perdu votre mordant, mais ne désespérez pas !
18
Samedi 14 mai 2016
SPORT
La Nation Arabe
Haltérophilie/CAN
Judo/Grand Prix d'Almaty 2016
Trois médailles dont deux
en or pour Saddam Missaoui
Les Algériens connaissent
leurs adversaires
L'haltérophile algérien Saddam Missaoui a réussi un coup de maître en
arrachant trois médailles dont deux en or, jeudi à Yaoundé, lors de la 6e
journée du championnat d'Afrique d'haltérophilie (seniors), qualificatif
aux Jeux Olympiques de Rio-2016.
Missaoui a remporté les deux médailles d'or, à l'arraché de la catégorie des 94kg avec une charge à
150kg, réalisée à son 3è essai, et au
total des deux mouvements
(329kg). A l'épaulé-jeté, l'Algérien
a pris l'argent avec une charge à
179kg, réussi à son 2è essai. Dans
la même catégorie de poids (94kg),
son compatriote Aymen Touairi a
remporté, aisément, l'or de
l'épaulé-jeté (185kg), après "un ratage de train", au mouvement de
l'arraché où il a mordu ses trois essais à 145kg et 146kg. La médaille
d'argent du total des mouvements,
est revenue au Tunisien Achraf
Maatouk (318kg), avec à la clé une
seconde médaille d'argent à
l'épaulé-jeté (178kg) et une bronze
à l'arraché (140kg). Le bronze du
total a été remporté par le Camerounais Minkoumba David
(315kg), qui a été aussi l'auteur de
la médaille d'argent de l'arraché
(142kg). De son côté, la jeune algérienne Hirech Bouchra FatimaZohra s'est adjugée la médaille de
bronze au total des deux mouvements dans la catégorie des 75kg.
Hirech a totalisé 179kg des deux
mouvements qui lui ont valu, deux
fois, une 4è position. A l'arraché,
Hirech a soulevé la barre de 79kg
et à l'épaulé-jeté, elle a réussi celle
de 100kg, perdant même la médaille de bronze en raison du poids
du corps. Les titres africains (et
épaulé-jeté et total) sont revenus à
la Nigériane Otunla Abiodun, avec
respectivement: 125kg et 222kg,
agrémentés par une médaille d'ar-
gent à l'arraché (97kg). L'Egyptienne Samar Hussein a gagné,
quant à elle, l'or de l'arraché
(98kg), et l'argent à l'épaulé-jeté
(120kg) et au total (218kg). Les
médailles de bronze de l'arraché et
de l'épaulé-jeté de la catégorie, ont
été octroyées, aux Camerounaises,
Tiemeni Diane (80kg) et Nguidjol
Hortense (100kg). Après six journées, l'Algérie totalise neuf médailles (3 or, 3 argent et 3 bronze).
Lors des précédentes journées,
Amor Fenni avait remporté une
médaille d'argent à l'arraché chez
les 62 kg, avec une barre à 116kg,
alors que sa compatriote Ikram
Cherrara s'était adjugée trois médailles (1 en argent et 2 en bronze)
dans la catégorie des 69kg. L'Algérie participe avec treize (13) haltérophiles dont cinq filles, au rendez-vous camerounais, avec
l'objectif de ''remporter une des
places qualificatives aux jeux
Olympiques Rio-2016'', selon les
prévisions de la fédération. Le
championnat d'Afrique de
Yaoundé permet la qualification
d'un athlète (hommes) par pays
pour les cinq premières équipes au
classement final du tournoi et une
athlète (dames) par pays pour les
quatre premières équipes.
Tournoi internaonal "Pro-circuit ITF" d'Oran
Une finale
franco-espagnole en double
La finale du double du tournoi international "Pro circuit
ITF" messieurs de tennis opposera, vendredi au complexe de hai "Salam" d’Oran,
le duo espagnol composé de
Pal Toledo Bague et Adria
Mas Mascolo à la paire française constituée de Muller
Alexandre et Reboul Fabien.
Pol Toledo Bague et Adria
Mas Mascolo se sont qualifiés pour cette finale en battant la paire composée du
Chinois Du Shibo et l’Espagnol Aeron Cortes Alcaraz
(6-0 et (6-1), alors que de
leur côté les Français Muller
Alexander et Reboul Fabien
ont disposé de la paire brésilienne Rafael Camilo et
Eduardo Russi sur le score de
(6-3 et (6-2).
En quarts de finale simple,
trois Français et un Espagnol
se sont qualifiés jeudi pour
le dernier carré.
Il s'agit de Reboul Fabien
vainqueur de l’Espagnol Pol
Toledo Bague en deux
manches (6-4) et (6-3) et
Muller Alexandre en disposant de l’Espagnol Aaron
Cortes Alcaraz (3-6), (6-3) et
(6-0). Pour sa part, le favori
du tournoi, le Français
Doumbia Sadio s’est imposé
devant son compatriote Crepatte Baptiste (6-1), (6-2).
Le vainqueur de l’édition
précédente, l’Espagnol Mario Vilella Martinez a éliminé
le Brésilien Camilo Rafael sur
le score de (6-2) et (6-1). En
demi-finales simple, prévues
vendredi, la tête de série numéro 1 du tournoi, Doumbia Sadio affrontera l’Espagnol Mario Vilella Martinez,
alors que le Français Muller
Alexandre jouera son compatriote Reboul Fabien.
Ce tournoi international où
la participation algériens à
été jugée satisfaisante et riche
en enseignements par le juge
arbitre international algérien
Hakim Fateh, les 15 joueurs
algériens présents ont tous
été éliminés vu le niveau relativement très élevé.
Il leur a souhaité de faire
mieux à l'étape suivante qui
se déroulera du 14 au 21 mai
au tennis club les Palmiers
de Ben-Aknoun d’Alger. Durant toute la période du tournoi, des centaines de jeunes
écoliers de tennis et de mordus de cette discipline af-
fluent chaque jour sur le
complexe de hai "Es-Salam"
pour suivre les différents
matchs programmés, chose
qui ne peut que confirmer
l’intérêt que porte les fans
oranais à ce sport.
Depuis trois ans, le tournoi
international ITF du pro-circuit n’a pas cessé de confirmer sa place en tant que rendez-vous incontournable de
tennis à Oran.
Cette compétition d’une semaine doté de 10.000 dollars,
organisée par la ligue oranaise de tennis en collaboration avec la direction de la
jeunesse et des sports de la
wilaya d’Oran, est inscrit au
programme 2016 de la Fédération internationale de tennis dédié à la mémoire du regrette Abdennour Mezdad,
ex-entraîneur national.
Elle regroupe 44 jeunes
joueurs de 16 pays, à savoir
l'Allemagne, la Croatie, la
Chine, l’Espagne, l’Egypte, la
France, la Grande Bretagne,
l’Inde, le Maroc, la Bulgarie,
le Brésil, l’Italie, la Suisse,
l’USA, la Turquie et l’Algérie.
Les six judokas algériens engagés au
Grand Prix d'Almaty 2016 prévu au Kazakhstan (13-15 mai), sont désormais
fixés sur leurs adversaires après le tirage
au sort effectué jeudi. Houd Zourdani (66 kg) affrontera dans la poule B, le
Saoudien Hamad Suleiman, alors que
Abderrahmane Benamadi (-90 kg) défiera le vainqueur du combat entre Zharassov Timur (Kazakhstan) et Kuczera
Piotr (Pologne). Dans la catégorie des
plus de 100 kg, Mohamed Amine Tayeb
(+100 kg) attendra l'issue de l'explication
entre Orazbayev Adil (Kazakhstan) et
Yea ON Kunathip (Thaïlande).
En revanche, Lyès Bouyacoub (-100 kg),
n'a pas tiré et ne figure pas dans le tableau de sa catégorie. Chez les dames,
Ratiba Tariket (-57 kg) affrontera l'Italienne Maria Centracchio ou la Kazakh
Sevarra Nishabayeva. Enfin, Sonia Asselah (+78 kg), versée dans la poule A, défiera la Polonaise Katarzyna Furmanek.
C'est le même groupe de judokas algérien ayant pris part au Grand Chelem de
Baku disputé du 6 au 9 mai en Azerbaïdjan. A son retour du Kazakhstan, la
sélection algérienne sera en stage bloqué
à Alger du 18 au 25 mai, avant de participer au Master du Mexique (27-28
mai), dernière étape qualificative aux
Jeux olympiques 2016 à Rio. La liste des
qualifiés sera annoncée le 1er juin.
Bouyacoub occupe la 15e place (1060
pts) au ranking olympique, Benamadi
(16e/ 971 pts), Tayeb (20e/ 856 pts),
Houd Zourdani (29e/ 668 pts) et Sonia
Asselah (29e/ 564 pts), selon le dernier
classement de la Fédération internationale de judo.
Hockey sur gazon
Lancement prochain
de deux sélections algériennes
Deux sélections algériennes de hockey sur gazon (masculine et féminine) seront lancées prochainement en prévision des Jeux africains de
la jeunesse (JAJ-2018) prévus à Alger, a annoncé le président de la Confédération africaine de hockey (CAH), l'Egyptien Hammad
Seif Mahamad Hassan. "Les JAJ-2018 sont qualificatifs aux Jeux olympiques de la jeunesse
(JOJ-2018) qui auront lieu à Buenos Aires (Argentine) en octobre de la même année. En collaboration avec le Comité olympique et sportif
algérien (COA), nous avons décidé de lancer
deux équipes en Algérie", a révélé le patron de
l'instance continentale, invité mercredi soir de
la Radio nationale "Chaine1". "La ville algérienne d'Oran abritera les Jeux méditerranéens
(JM-2021) et c'est important que le pays hôte
soit représenté en Hockey sur gazon", a-t-il
ajouté. Avant cette étape, la Fédération algérienne de hockey verra le jour "très prochainement" et l'ancien président de la Fédération al-
gérienne de tennis, Halim Azzi, a été désigné
pour s'occuper de la procédure de création de
la nouvelle instance algérienne de hockey sur
gazon, selon la même source. "La Confédération africaine prendra en charge durant deux
ans le salaire d'un entraîneur qui s'occupera
des deux équipes mais aussi de la formation de
techniciens spécialisés en hockey sur gazon", a
fait savoir Seif Mahamad Hassan. D'autre part,
le responsable égyptien s'est dit "agréablement
surpris" par le nombre de terrains de proximité
en Algérie qui conviennent "parfaitement" à la
pratique de ce sport, notamment le "Hockey
Five". "J'ai visité le centre de l'élite à Souidania
(Ouest d'Alger) qui représente une fierté pour
l'Afrique. Le directeur du site Rabah (Chebah,
ndlr) s'est engagé à mettre en place un terrain
de hockey ce qui est déjà une bonne chose", s'est
encore félicité, le président de la CAH. Le hockey sur gazon se joue comme le football avec 11
joueurs et 7 remplaçants et les changements se
font comme en handball. La seule différence
c'est qu'il n'y a pas de hors-jeu vu la rapidité du
jeu. Une canne est utilisée d'une seule face pour
pousser la balle. "Nous allons également doter
en matériel spécifique les établissements scolaires en Algérie désirant former des équipes de
hockey. Cette opération se poursuivra lors deux
prochaines années", a assuré le président de la
Confédération africaine de hockey à Alger, à
l'invitation du président du COA, Mustapha
Berraf. La Fédération internationale de hockey sur gazon a été fondée en 1908 et son homologue africaine existe depuis 1973 et à laquelle sont affiliées 21 associations nationales.
SPORT
La Nation Arabe
Samedi 14 mai 2016
19
Ligue 1 Mobilis
L'Olympique de Médéa, après l'euphorie,
l'heure est aux bilans
Le club phare du Titteri, l'Olympique de Médéa, qui vient d'accéder en Ligue 1 Mobilis de
football, risque de faire face à de sérieux problèmes de financement, dans le cas où de
nouvelles ressources ne viendraient pas renflouer des caisses qui s'approchent du
"rouge", ont déclaré, jeudi, des membres du conseil d’administration du club.
Selon Kamel Damerdji, vice-président du
club, l'état actuel de la trésorerie de
l'équipe est loin d'être "rassurante" et la situation pourrait s'aggraver encore davantage, si rien n'est fait pour injecter de l'argent dans les caisses du club. "Les appels
lancés, biens avant la fin de la saison
sportive en direction notamment des autorités locales, pour accompagner financièrement le parcours de l'équipe sont
restés, à ce jour, sans suite", a-t-il soutenu.
L'OM a réussi une accession historique
en Ligue 1 Mobilis après plus de 70 ans
d'attente. Les hommes de Slimani ont terminé champion de la Ligue 2 devant le
CA Batna et l'USM Bel Abbes, les deux
autres clubs ayant accédé. " Nous espérons que nos sollicitations trouveront un
écho favorable auprès des concernés,
mais nous n'allons pas se confiner dans
une position attentiste", fait observer Ka-
mel Damerdji, assurant que le staff dirigeant va multiplier les contacts et les démarches, au plan local et hors wilaya,
pour trouver les ressources qui permettront au club de passer ce "cap difficile".
L'Olympique de Médéa a été contraint,
d'après Mohamed Nabi, membre du
conseil d’administration en charge des
finances, de réduire au maximum ses dépenses et éviter un déséquilibre de la trésorerie, révélant que les dépenses du club,
qui s’était engagé dans une courses effrénée pour l'occasion en première ligue,
n'ont pas excédé les 16 milliards de centimes.
Un montant jugé " très faible et insignifiant ", par ce responsable, comparé à
d'autres équipes qui ont déboursé des
sommes plus importantes, alors qu’ils
jouaient uniquement pour le maintien, at-il souligné. Pour ce responsable, le club
du Titteri " a besoin d’argent frais pour
pouvoir régulariser les salaires impayés,
depuis deux mois, de certains joueurs et
payer également les dettes cumulés par le
clubs, affirmant attendre un " geste " des
responsables locaux qui avaient, au lendemain, de l'accession du club en première ligue, promis d'apporter leurs aides
à l’équipe. L’aide des mécènes, qui ont
participés à hauteur de 50% des finances
du club, durant la saison écoulée, constitue l’une des alternatives qui s’offre au
club, mais le recours à des sponsors reste,
le principal objectif du plan d’action du
conseil d’administration, a encore confié
à l’APS, Mohamed Nabi. Les dirigeants
du club semblent décidés à surmonter
cet écueil et commencer à mettre à exécution le "plan d’action futur de l’équipe ",
avec comme objectif, une place dans le
haut du tableau.
Championnat d'Espagne (38e j)
Feghouli non convoqué pour
son dernier match avec le FC Valence
Le milieu international algérien du FC Valence
Sofiane Feghouli, a été de nouveau écarté du groupe
pour la réception de la Real Sociedad vendredi, en ouverture de la 38e et dernière journée du championnat d'Espagne de football, selon la liste publiée jeudi par le site officiel du club. Le joueur qui n'entre plus dans les plans de
l'entraîneur Pako Ayestaràn, était pressenti pour faire son retour
après plusieurs semaines d'absence. Le milieu offensif de 26 ans
avait pourtant réintégré les rangs de Valence il y'a plus d'un mois,
après avoir été mis à pied pendant une semaine, mais sans pour autant jouer la moindre minute. Il avait écopé de cette sanction pour
son arrivée en retard à l'entraînement des titulaires, avant de refuser de prendre part à une autre séance d'entraînement, avec les
remplaçants. Feghouli espérait apparaître pour la dernière fois au
stade Mestalla, et faire ses adieux aux supporters valenciens
puisque son contrat qui expire en juin prochain, n'a pas été
prolongé La presse spécialisée a évoqué dernièrement que le
joueur serait sur le point de s'engager avec le club turc de Fenerbahçe. Feghouli avait rejoint le FC Valence en 2010 en provenance de Grenoble Foot 38 (National-France).
Toenham
Bentaleb reprend l'entraînement
après deux mois d'absence
Le milieu international algérien, Nabil Bentaleb, opéré du genou il y a deux mois, a
refait son apparition aux entraînements de son équipe Tottenham, avant
quelques jours de la 38e et dernière journée du championnat de Premier
League anglaise. Bentaleb (21 ans) titulaire à part entière dans l'effectif
des ''Spurs'' la saison passée, a beaucoup galéré cet exercice après être
sorti des plans de son entraîneur argentin Mauricio Paucitino. Et
comme un malheur n'arrive jamais seul, l'ancien lillois a été victime
de blessures à répétition, rendant encore difficile sa mission de récupérer sa place de titulaire, au moment où son équipe réalise un
parcours de premier ordre en championnat. Le club londonien
étant assuré de terminer à la deuxième place, synonyme d'une
qualification directe à la Ligue des champion d'Europe la saison
à venir. La presse anglaise évoque depuis quelques temps l'éventualité d'un départ du milieu défensif vers un autre club dès l'intersaison prochaine, vu que ses chances de réintégrer le onze de départ de son équipe sont devenues minimes. Absent de la double
confrontation de la sélection algérienne contre l'Ethiopie en mars
dernier à cause de sa blessure, Bentaleb risque de ne pas être opérationnel pour le prochain déplacement des Verts aux Seychelles pour affronter
la sélection locale début juin dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon.
CR Béni-Thour
Grands espoirs
d'accession en ligue
2 professionnelle
Le Chabab Riadhi de Béni-Thour (CRBT), caracolant actuellement en tête du championnat national amateur de
football, groupe Centre, nourrit de larges espoirs d’accession cette année en Ligue deux professionnelle et de
concrétiser un rêve qu’il caresse depuis plus de deux décennies. Les responsables de ce club de la ville d’Ouargla sont unanimes à considérer que l’encouragement de
l’équipe sur la voie du professionnalisme et la représentation de la wilaya d’Ouargla en division supérieur professionnelle, fait partie des efforts déployés pour arrimer
le club à l’élite nationale de football. L’espoir reste tout
aussi grand, à deux journées de la fin du championnat,
et en tête du classement avec un actif de 50 points, avec
une longueur d’avance sur ses dauphins le WA-Boufarik
et le NARB-Reghaïa, a indiqué à l'APS, le président de la
section football du CRBT, Sofiane Madani.
Le CR Béni-Thour, appuyé par ses fidèles supporters,
s'attelle de sorte à revenir avec un résultat positif de son
prochain match, décisif, l’opposant, en avant-dernier
match du championnat, à la Jeunesse de Chéraga, avant
de terminer le championnat en recevant le Widad de
Msila pour être sacré champion du groupe centre et rejoindre la ligue deux professionnelle, signale le même
responsable. Pour Madani, le CRBT s'est, depuis l'entame
du championnat, fixé comme objectif de jouer les premiers rôles, grâce aux coéquipiers de son buteur Belbarka Abdelghani, et est parvenu à décrocher 17 victoires, contre 8 nuls et 3 trois défaites en déplacement. Le
CRBT, sous la houlette du coach Merzekane Hanichène,
qui a pris les rennes du club lors de la phase retour, en
remplacement de Kaddour Benhizia, est décidé à réaliser le rêve de toute une ville.
Après avoir renforcé son effectif cette saison (2015-2016)
avec des joueurs issus de l’Athlétique Hassi-Messaoud,
du Mechaâl Hassi Messaoud et du Moustaqbel Rouissat,
le CRBT a atteint ce stade de succès, grâce à la stabilité
de son staff administratif, de la cohésion entre les joueurs
et du grand soutien des supporters tout au long de la saison. Fondé en 1990, le club qui porte le nom d’un des
plus grands quartiers de la ville d’Ouargla, s’est imposé,
en dépit de ses modestes moyens matériels et sa récente
création, comparativement à d’autres clubs, sur la scène
footballistique nationale en remportant en 2000 la coupe
d’Algérie de football, écrivant dès lors son nom en lettres
d’or dans les annales du football algérien, en étant le premier club du Sud à décrocher ce trophée. Le CRBT a,
après une longue période de léthargie provoquée par
des situations financières difficiles et l’instabilité de son
staff, renoué avec le succès, lors de la saison 2010-2011,
en obtenant son accession en division régionale Une
(Sud-est), avant de jouer la saison suivante en Interligues ou il a assuré son maintien jusqu’à la saison 20142015, pour ensuite évoluer en championnat national
amateur (groupe-centre).
20
Samedi 14 mai 2016
SPORT
La Nation Arabe
Rayo Vallecano
s
n
o
ti
a
s
u
cc
a
s
le
e
tt
je
re
b
u
cl
Le
de match truqué
Le Rayo Vallecano, en
course pour son maintien
en championnat d'Espagne
de football, a rejeté vendredi les accusations de
match truqué lors de la défaite contre la Real Sociedad (2-1) dimanche dernier, en réaction à une
enquête de la Ligue espagnole après des paris sportifs anormaux. Tous les
joueurs de l'effectif ont pris
part vendredi matin à une
conférence de presse avec
l'entraîneur Paco Jemez et
le président Raul Martin
Presa pour démentir des
informations du quotidien
espagnol El Mundo évoquant des variations suspectes des mises autour de
ce match.
"En aucun cas nous ne permettrons que l'honneur,
l'intégrité et le professionnalisme de tous les membres de l'effectif soient mis
en cause, pas plus que nous
n'allons consentir que ces
informations souillent la
réputation du club, de ses
joueurs et de son public," a
écrit le club de la banlieue
de Madrid dans un communiqué.
Le président de La Liga, Javier Tebas, a confirmé dans
la nuit de jeudi à vendredi
l'ouverture d'une enquête,
une procédure qu'il a jugée
habituelle lorsque des afflux de paris sont détectés
autour d'une rencontre.
"Sur le match Real Socie-
dad-Rayo, le marché des
paris a connu un comportement anormal, mais cela
ne veut rien dire", a-t-il dit
au micro de la radio Cadena Ser.
Le Rayo Vallecano, 19e du
classement (35 pts), doit
s'imposer dimanche contre
Levante lors de l'ultime
journée et espérer que Getafe (17e, 36 pts) et le Sporting Gijon (18e, 36 pts) ne
gagnent pas pour se maintenir.
Revue de presse
Paris SG
Zlatan Ibrahimovic
annonce son départ
du club sur twitter
La star suédoise du Paris SG Zlatan Ibrahimovic a annoncé hier
matin sur son compte Twitter son départ du club parisien avec qui
il est en fin de contrat en fin de saison. "Mon dernier match demain
au Parc des Princes. Je suis venu comme un roi, je repars comme une
légende (+My last game tomorrow at Parc des Princes. I came like a
king, left like a legend+)", a écrit le joueur sur son compte Twitter. Le
Paris SG doit affronter Nantes samedi au Parc des Princes lors du dernier match de la saison de L1. Le colosse de 34 ans (1,95 m, 95 kg) était
arrivé au PSG en 2012. Il s'est illustré en France autant par ses coups
d'éclats sur le terrain que par ses coups de gueule en dehors. Avec le
PSG, il a notamment été quatre fois champion de France, a gagné trois
coupes de la Ligue et une coupe de France. Il fera aussi le buzz avec
ses sorties médiatiques, comme le fameux "pays de merde" lâché au
sujet de la France qui fera scandale après une défaite à Bordeaux (32) en mars 2015. "En 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre. Dans ce
pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG", avait-il lâché furieux
devant micros et caméras. Il fut la tête de gondole du PSG de l'ère qatarie débutée avec le rachat du club parisien à l'été 2011. Mais avec lui,
le Paris SG n'a jamais pu franchir le cap des quarts de finale de la Ligue
des champions, objectif ultime des nouveaux propriétaires du club de
la capitale française. Il a encore deux matches avec le PSG, celui
contre Nantes en L1 et la finale de la Coupe de France contre Marseille le 21 mai, pour améliorer son record de 151 buts marqués
pour le club de la capitale. Les spectateurs français pourront encore
profiter de lui cet été, puisqu'il sera l'attaquant de l'équipe de Suède
à l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet).
Borussia Dortmund
Les statistiques
hallucinantes du club
Le signal Iduna Park vient de
s’offrir un sacré record, celui du
le site officiel rapporte dans un
communiqué
record absolu
d’affluence en Bundesliga.
Ajoutez à cela un taux de remplissage proche des 100 % et
vous comprenez pourquoi ce
stade est considéré comme le
temple du football en Europe.
Explications. Jeudi, le Borussia
Dortmund a frappé un grand
coup en enrôlant l’un des
joueurs les plus convoités d’Europe, à savoir le prodige français Ousmane Dembélé. À
écouter ce dernier, c’est l’ambiance du Signal Iduna Park qui
l’a convaincu de rejoindre le
club de la Ruhr.« J’ai hâte de
pouvoir jouer en Bundesliga,
devant plus de 80 000 supporters dans ce Signal Iduna Park,
et de pouvoir côtoyer mes nouveaux coéquipiers en Ligue des
Champions. » Il faut dire que
Dortmund possède l’un des publics les plus fervents d’Europe
avec son emblématique « mur
jaune », la fameuse Südtribüne
avec sa capacité de 25 000 spectateurs, ses 52 mètres de profondeur, ses 40 mètres de haut,
ses 100 mètres de longueur et
son inclinaison à 37 degrés. Et
les chiffres hallucinants publiés
par le club de Marco Reus
abondent dans ce sens. En effet,
que le BvB a
établi un nouveau record de
spectateurs dans la saison
2015/16. 1 948 880 spectateurs
ont assisté à un des 26 matches
disputés par le club toutes compétitions confondues. Dortmund
pulvérise son précédent record
de plus de 100 000 spectateurs.
En Bundesliga, les tickets se sont
littéralement arrachés tout au
long de la saison avec 1 380 023
vendues sur les 1 381 700 places
disponibles (ce chiffre inclut notamment la rencontre à domicile de samedi face à Cologne
déjà à guichets fermés) soit un
taux de remplissage jamais vu de
99,88 %. C’est la 17e saison
consécutive que le Borussia
Dortmund possède la meilleure
affluence en Bundesliga avec une
moyenne de 81 178 spectateurs.
De quoi faire du Signal Iduna
Park l’un des stades les plus emblématiques d’Europe. À titre de
comparaison, le PSG possède en
France une affluence moyenne
de 46 066 spectateurs (96,31 % de
remplissage) suivi par l’OM avec
42 015 spectateurs de moyenne
(61,02 % de remplissage). Dortmund fait même mieux que le
Barça et ses 78 736 spectateurs de
moyenne en Liga.
Une star du Real Madrid veut claquer
la porte, enquête pour match truqué en Liga
Le ras-le-bol d'une star du Real Madrid, un rebondissement pour l'avenir
de Wenger ou encore un possible scandale de match truqué en Espagne, retrouvez dans votre revue de presse Foot
Mercato les dernières informations de
la presse sportive européenne.
James en a marre
Transféré au Real Madrid pour près de
90 M€ à l’été 2014 après une Coupe du
Monde fantastique, James Rodriguez
avait tout pour s’imposer comme l’un
des meilleurs joueurs de la planète.
Seulement voilà, deux ans plus tard, le
constat est amer pour l’ancien Monégasque, relégué à un rôle de remplaçant
sous la houlette de Zinedine Zidane.
Alors, selon AS, il aurait décidé de claquer la porter et de quitter Madrid cet
été. Une hypothèse loin de plaire au
club merengue, qui le considère
comme intransférable...
Wenger finalement
prolongé ?
De nouveau incapable d’offrir le titre
de champion à Arsenal, alors que tous
ses principaux concurrents s’effrondraient, Arsène Wenger s’est attiré les
foudres d’une partie de son public,
agacé par la stratégie et le manque de
résultats du Français. Mais alors que
beaucoup réclament sa démission, l’Alsacien martèle qu’il respectera son
contrat, courant jusqu’en juin 2017. Et
à en croire The Times, le club serait
même disposé à le prolonger pour deux
saisons supplémentaires ! Une information qui devrait faire des vagues
dans le Nord de Londres...
Un match truqué
en Liga ?
Alors que la saison touche à son terme,
le suspense est à son comble en Liga,
aussi bien pour le titre de champion
que pour la relégation. Mais une sombre affaire risque de venir ternir le
spectacle avant la dernière journée prévue ce week-end. Comme le relaie El
Mundo, la ligue a ouvert une enquête
pour une suspicion de match truqué.
La rencontre Real Sociedad-Rayo Vallecano (2-1) de dimanche dernier a en
effet enregistré une évolution suspecte
des paris. Les joueurs du Rayo, au bord
de la relégation, ont déjà rencontré
leurs supporters pour s’expliquer et
nier tout trucage.
SPORT
La Nation Arabe
Manchester City
21
Chelsea
Pep Guardiola fond pour N’Golo Kanté
Véritable révélation de la saison avec Leicester, N'Golo
Kanté n'en finit plus de taper
dans l’œil des plus grands
clubs européens.
Moins d’un an après son arrivée à Leicester, N’Golo Kanté
(25 ans) ne pensait sans doute
pas vivre une saison
2015/2016 aussi extraordinaire. Débarqué en Premier
League en provenance de
Caen, le milieu défensif a
réussi à s’imposer comme l’un
des meilleurs spécialistes à son
poste du championnat anglais.
Également élu dans l’équipe
type de la saison, Kanté a surtout réussi avec les Foxes à
remporter le titre de champion.
Un exercice hors norme qui lui
a ouvert les portes de l’équipe
de France, mais pas seulement.
Annoncé dans le viseur de plusieurs gros calibres du Vieux
continent, l’ancien Malherbiste avait calmé le jeu en in-
Samedi 14 mai 2016
diquant qu’il voulait rester
une année supplémentaire au
King Power Stadium. Une intention louable, même si Leicester a tout de même fixé à
38 M€ le coût du
transfert de son
joyau tricolore.
Un prix qui pourrait toutefois être revu à la baisse,
L’Équipe indiquant que le
joueur dispose d’une clause
libératoire de 25 M€. Une
clause que les Foxes ont
tenté de réhausser. En vain.
De quoi ravir
Pep Guardiola
et Manchester City !
Le quotidien sportif révèle en
effet que le futur coach des Citizens en pince sérieusement
pour l’international français.
L’Espagnol aimerait l’incor-
porer dans un milieu où Yaya
Touré est annoncé partant et
où les profils de Fernando et
de Fernandinho sont jugés
trop similaires par l’ancien
entraîneur du FC
Barcelone. Une belle
marque de reconnaissance
pour un Kanté qui patientera
peut-être jusqu’à la fin de
l’Euro avant de se décider.
Quoi qu’il en soit, son avenir
s’annonce radieux.
Terry finalement
proche d’une
prolongation
C’est un scenario qui semblait peu probable jusqu’à
tout récemment, mais qui
pourrait finalement devenir réalité. Alors que John
Terry s’acheminait vers un
départ cet été, lui que la direction des Blues ne souhaitait pas conserver malgré les appels du pied du
joueur, le tout sans pouvoir
dire au revoir à Stamford
Bridge après son expulsion
face à Sunderland, Chelsea
vient de changer son fusil
d’épaule et de proposer un
an de plus à son légendaire
défenseur de 35 ans, contre
tout attente.
« Il vient d’être annoncé lors
de la conférence de presse
que John Terry s’est vu pro-
Arsenal prêt à offrir un pont d’or à Mesut Özil
Élément-clé d'Arsenal, Mesut Özil est régulièrement sollicité par ses dirigeants en vue d'une prolongation. Et si l'Allemand refuse encore de signer
un nouveau contrat, la dernière offre des Gunners
Euro 2016
pourrait bien le faire réfléchir.
En Premier League, Arsenal
n’arrive toujours pas à décrocher de titre de champion, mais
les Gunners peuvent compter
sur Mesut Özil (27 ans). Meilleur passeur du championnat
(18 offrandes), le champion du
monde allemand est un élément
sur lequel Arsène Wenger
compte beaucoup. Une tendance qui s’est vérifiée par la volonté du club londonien de prolonger l’ancien milieu de terrain
du Real Madrid.
Un désir auquel le principal intéressé avait réagi de
manière surprenante. « J’ai encore deux ans de
contrat devant moi. Rien ne presse. Nous verrons
bien ce qu’il en est à la fin de la saison prochaine. »
Un bémol qui n’a pas refroidi les ardeurs des Gunners. C’est en tout cas ce qu’annonce le Daily Mail.
Le tabloïd britannique indique en effet qu’Arsenal
est prêt à accorder une immense faveur à son numéro 11.
Lié à la formation anglaise jusqu’en 2018, Özil pourrait devenir le premier joueur du club à bénéficier
d’un salaire hebdomadaire supérieur à 200 000€ !
Actuellement l’Allemand perçoit 177 000€ par semaine, soit 9,2 M€ par saison.
L’idée d’Arsenal serait donc d’offrir pas moins de
253 000€ hebdomadaires ! S’il accepte de parapher ce nouveau bail, Özil toucherait ainsi environ
13 M€ par an. tout ça sans compter sur de nouveaux bonus également évoqués par le média, mais
dont la teneur n’a pas encore été précisée. Impatient de voir ses dirigeants réaliser un
mercato estival de choix, Özil sera peut-être l’un
des premiers choix forts d’Arsenal.
poser une offre de prolongation de contrat d’un an.
John étudie actuellement
cette offre », a communiqué
ce vendredi le club londonien sur Twitter.
Liverpool
Nouvelle
récompense
pour Coutinho
Auteur d’une belle saison
avec Liverpool, l’international brésilien Philippe
Coutinho (8 buts en 26
matchs de Premier League)
a été récompensé par ses
pairs en remportant le prix
du meilleur joueur de la saison chez les Reds. Après sa
superbe prestation (4-1
contre Manchester City, 13e
journée de Premier League)
où il a reçu le prix de la meilleure performance de la saison, il confirme de nouveau.
Le milieu offensif de la formation du Merseyside avait
déjà été primé pour son but
contre Manchester United
en Europa League (1-1), qui
a été élu plus beau but de la
saison 2015-2016.
Il est une nouvelle fois récompensé par sa saison
pleine avec l’effectif de Jürgen Klopp. Le Brésilien espère à présent briller de
nouveau avec sa sélection...
L’incroyable hécatombe qui touche les sélections
L'Euro a lieu dans un mois tout rond mais les
forfaits sont déjà très nombreux pour beaucoup de pays. Foot Mercato a dressé une liste
exhaustive de ces absences plus ou moins marquantes. Tous les deux ans, c’est la grande
messe du football internationale. Que ce soit
pour en coupe du Monde ou un Euro, les nations se disputent la suprématie du ballon
rond. Mais comme toujours, les absents sont
nombreux. Si par exemple Franck Ribéry, pour
ne citer que lui, avait loupé le mondial au Brésil, ils sont nombreux cette année à avoir d’ores
et déjà déclaré forfait ou à être très incertain
pour le rendez-vous en France. Alors que l’annonce des listes des différentes sélections aura
lieu dans les prochains jours (jeudi à 20h pour
celle de Didier Deschamps), les sélectionneurs
semblent tous touchés par une hécatombe de
forfaits.
La Belgique :
Outre le forfait de Vincent Kompany son capitaine, la Belgique n’est pas du tout sur de pouvoir compter sur Divock Origi. L’attaquant a
véritablement explosé depuis la prise de fonction de Jürgen Klopp à Liverpool. Marc Wilmots n’écarte cependant pas de pouvoir sélectionner le joueur victime d’une déchirure d’un
ligament de la cheville. Son absence serait un
vrai handicap pour les Diables Rouges, véritable outsider dans cette compétition.
L’Italie :
La Squadra Azzurra est elle aussi victime d’une
épidémie de blessure, notamment au milieu
de terrain. Avant Marco Verratti, Antonio
Conte savait déjà qu’il allait devoir se passer
des services de Claudio Marchisio. Le joueur de
la Juventus s’est rompu le ligament croisé du
genou gauche à la mi-avril. Avec la même blessure que son compatriote mais cette fois-ci au
genou droit, Mattia Perrin, le troisième gardien
a déclaré forfait. Enfin, l’Italie s’inquiète pour
la cheville de Matteo Darmian. Le latéral est
sorti sur blessure ce week-end avec Manchester United.
L’Allemagne :
Déjà privé du Mondial 2014, Ilkay Gündogan, ne
participera pas non plus à l’Euro. Le milieu du
Borussia s’est luxé la rotule à l’entrainement la
semaine dernière. Une absence qui pèse lourd
mais peut-être pas autant que celle non-officielle
de Bastian Schweinsteiger. L’homme aux 114
sélections avec la Mannschaft souffre depuis la
mi-mars d’une déchirure partielle du ligament
collatéral du genou droit. Il est très incertain.
L’Angleterre :
Les Three Lions pourraient être une bonne surprise de cet Euro seulement ils devront faire sans
trois des leurs. Victime d’une fracture tibia-pé-
roné en septembre, ce qui a nécessité deux opérations et sept mois de convalescence, Luke Shaw
sera sans doute insuffisamment remis même s’il
a repris le chemin de l’entrainement début avril.
Eux sont en revanche forfaits. Il s’agit d’Alex
Oxlade-Chamberlain, touché au genou et de
Jack Butland. Le remplaçant de Joe Hart s’est
fracturé la cheville lors de sa dernière sélection en
Allemagne. Du côté des incertains, Danny Welbeck s’est blessé au ménisque ce week-end avec
Arsenal. Wenger semblait pessimiste quant à sa
participation à l’Euro. Jordan Henderson est lui
touché au ligament collatéral du genou mais
pourrait tout de même être intégré à la liste de
Roy Hodgson.
Le Portugal :
L’équipe de Cristiano Ronaldo ne pourra pas
compter sur deux éléments d’expérience.
Blessé et opéré à la cuisse droite, Fabio Coentrao est absent des terrains depuis la mi-février. Il sera de retour à la compétition au mois
d’août. Danny est lui aussi forfait. Le milieu de
32 ans s’est rompu le ligament croisé antérieur
du genou droit au mois d’avril.
La Russie :
L’information est tombée aujourd’hui. La Cope
annonce ce lundi que le milieu de la Russie Denis Cheryshev doit déclarer forfait. Il va être
opéré à la cuisse et sera sur le flanc durant quatre mois.
SÉLECTION
09:00
10:30
11:00
12:00
12:25
12:50
14:10
15:00
16:00
18:00
18:25
19:00
19:25
20:00
20:45
22:30
00:00
00:30
La Nation Arabe
Bonjour d'Algérie (direct)
le soleil de la vérité (fin)
Expression livre (rediff)
Journal Télévisé
en Français
point culturel (rediff)
salma
chitaa bared
trésors d'Algérie
''Batna'' rediff
volley ball''GSP/F CHELEF''
direct
Journal Télévisé en Amazigh
boudhou 3
Journal Télévisé
en Français
santé mag
Journal Télévisé en Arabe
Film Alg le héros inconnu
studio live
Journal Télévisé en Français
Bonjour d'Algérie
PRIME
TIME
09:00
09:30
13:30
14:30
15:30
16:30
18:00
19:00
20:00
21:00
Visit to Be Treated
Alam Al Tasawuq
Lo3bat Al Qadar
Project Runway All Stars
The Michael J. Fox Show
Say Yes to the Dress Atlanta
ET the Arab entertainment
Suits
Grimm
Downton Abbey
05:30
07:05
09:15
10:45
10:50
11:00
11:45
11:50
12:00
12:30
13:45
15:05
16:50
18:45
18:50
18:55
19:00
19:35
19:37
19:45
19:55
22:35
Samedi 14 mai 2016
TFou
Téléshopping samedi
50mn Inside
Petits plats en équilibre
L'affiche de la semaine
Les douze coups de midi
Météo
L'affiche du jour
Journal
Grands reportages
Reportages découvertes
Camping Paradis
50mn Inside
Petits plats en équilibre
Là où je t'emmènerai
Météo
Journal
Du côté de chez vous
Tirage du Loto
Nos chers voisins
The Voice, la plus belle voix
The Voice
PRIME
TIME
The Voice, la plus belle voix
19:55
19:55
22:00 Ma Wara'a Al Shams
09:55
10:10
10:30
11:40
11:45
12:05
12:45
Cinésix
Raising Hope
Un trésor dans votre maison
Météo
Le 12.45
Scènes de ménages
Chasseurs d'appart'
17:35 D&CO, une semaine
pour tout changer
18:40 Météo
18:45 Le 19.45
19:10 Scènes de ménages
19:55 Hawaii 5-0
22:30 Hawaii 5-0
05:05
05:45
06:10
07:00
08:30
10:20
10:40
11:00
11:05
11:35
11:45
12:50
13:15
15:50
16:00
18:00
18:10
19:30
19:55
20:00
21:55
22:55
Royal Pains
Le JT du Grand Journal
Le grand journal
Un voisin trop parfait
Le bureau des légendes
Rencontres de cinéma
Le journal du festival
La météo
Le petit journal de la semaine
Eric et Quentin
Le tube
Zapping de la semaine
Rugby à 7
Zapsport
Spy
Le JT
Salut les Terriens !
Avant-match
Avant-match
Multifoot
Jour de foot
Enfant 44
05:00 Sport : This is Paris
05:30 Sport :
UEFA Euro 2016
06:00 L'expresso
09:00 Sport : beIN Euro
10:00 Basket-ball
11:45 NBA Extra
12:45 Sport :
UEFA Euro 2016
13:00 Sport : Giro-Phare
13:40 Sport : Cyclisme
16:15 Sport : Giro-Phare
17:00 Sport : beIN Euro
18:00 Sport :
UEFA Champions League
18:30 Sport :
UEFA Euro 2016
19:00 Sport : Le tour des stades
20:00 Sport : MultiLigue 1
22:00 Sport :
Remise du trophée
23
Author
Document
Category
Uncategorized
Views
5
File Size
4 339 KB
Tags
1/--pages
Report inappropriate content